Menu

  • ACHAT LOCAL ET MÉTIERS D'ART
  • ACHAT LOCAL ET MÉTIERS D'ART
  • À LA UNE
  • ÉDITORIAL

Articles // Agroalimentaire

Cahier agroalimentaire 2014

Le Bistro Elle et Louis / De nouvelles saveurs dans la restauration Témiscamienne

// Émilise Lessard-Therrien - 30 mai 2014

Numéro : Juin 2014

 

Les propriétaires du Bistro Elle et Louis
photo : Émilise Lessard-Therrien

 

Mercredi après-midi, le bistro est fermé; pourtant, ça roule tempête à l’intérieur. Entre deux plats sortis du four, des réceptions de commande, des directives lancées au cuisinier et l’épluchette d’une demi-douzaine de choux de Bruxelles, le chef Louis-Joseph Beauchamp raconte comment l’aventure a commencé.

 

Lui, c’est Louis, notamment connu par l’intermédiaire de son ancien service de traiteur La Joyeuse Bouffe et la confrérie des chefs cuisiniers d’Origine Nord-Ouest. Elle, c’est Nadia Lachance, originaire de l’Abitibi et œuvrant dans la cuisine depuis de nombreuses années. Si vous lui demandez sa spécialité, elle vous répondra les yeux brillants : « les desserts! » Ouvrir son propre restaurant était le rêve que chacun nourrissait de son côté, mais ni un ni l’autre ne se serait jeté dans l’aventure en solitaire. Cette rencontre, c’est celle de talents et d’aptitudes complémentaires pour un parfait mélange de saveurs. Le duo s’est donc lancé dans l’élaboration du projet à toutes les étapes, des recettes de foie gras, tartares et burgers à l’aménagement du local, en passant par la fabrication du mobilier et l’installation de râpes à fromage en guise d’abat-jour pour une ambiance incomparable.

 

L’ouverture de ce nouveau petit bistro en plein cœur de Ville-Marie donne l’occasion à la population Témiscamienne et aux gens de passage de se rassembler dans un endroit convivial et chaleureux autour d’une bonne bière et d’une bonne bouffe. Les clients ne seront certes pas déçus avec l’impressionnante ligne de fût aux manches en bois donnant le ton au décor. Les bières régionales du Trèfle Noir de Rouyn-Noranda, de Belgh Brass d’Amos et éventuellement celles du Prospecteur de Val-d’Or sont à l’honneur. La valorisation du terroir sera aussi dans les assiettes : « On retrouve des produits régionaux dans seize des dix-huit plats! » raconte fièrement le chef.

 

Heures d’ouverture

Mercredi au vendredi : 11 h 30 à 14 h et 17 h à 21 h

Samedi : 17 h à 21 h

 

Prix variant entre 5 à 25 piastres*

 

*Écrit tel quel dans le menu.

 

 

 

Print Friendly and PDF

Commentaires

Publicités

Vous vous apprêtez à être redirigé
vers la Boutique des arts CULTURAT.

Continuer Annuler