Menu

  • ACHAT LOCAL ET MÉTIERS D'ART
  • ACHAT LOCAL ET MÉTIERS D'ART
  • À LA UNE
  • ÉDITORIAL

Articles // Rubrique ludique

Chronique « Ludique »

Lumines Electronic Symphony

// Mélanie Boutin-Chartier - 1 mai 2012

Numéro : Mai 2012

 

 

Lumines fut l'un des jeux de lancement de la toute première PSP. La franchise de Q Entertainment a été portée sur les autres consoles de PlayStation, de même que sur Xbox 360, PC et même iOS. Celui dont je vous parle aujourd'hui est Lumines Electronic Symphony, la dernière itération de la série parue pour la PlayStation Vita. 

 

Lumines est un jeu où des blocs descendent en carrés de quatre unités qu'on doit ensuite éliminer. Les blocs vont s'ajuster aux rangées sur lesquelles on les dépose et vont inévitablement se sectionner pour remplir l'espace disponible. On doit les éliminer en agençant un minimum de quatre carrés de même couleur. Un rayon passant de gauche à droite les fera alors disparaître. Usant de stratégie, Lumines Electronic Symphony demande une concentration hors pair que sa trame musicale aide à obtenir. Le joueur a le choix d’utiliser le pavé tactile de la console portative pour placer ses pièces, mais je trouve que la manière classique d’y jouer avec les boutons va nettement mieux. C’est plus rapide, d’autant plus que la vitesse d’exécution est primordiale pour réussir.

 

Au fil du jeu, on débloque des avatars ayant des atouts spécifiques comme ralentir l’arrivée de nouveaux blocs, interrompre momentanément le rayon ou encore faire changer la couleur des carrés en place. Tout ça pour terminer la partie avec un maximum de points. Si, dans son ensemble, la mécanique de jeu demeure la même, les défis sont nombreux, allant des contre-la-montre aux duels entre joueurs en mode ad hoc.

 

Jeu de casse-tête pouvant faire penser à Tetris, Lumines Electronic Symphony est une expérience sensorielle et auditive dans laquelle on se laisse emporter. Parce que le graphisme de l'aire de jeu et des blocs change selon la chanson, j'ai trouvé que certaines étaient plus faciles à jouer que d'autres. On peut créer sa propre sélection parmi les pièces musicales d'artistes comme The Chemical Brothers, Underworld, LCD Sound System, Air, Amon Tobin ou Goldfrapp. Écouteurs aux oreilles, on s'ostracise dans ce monde de carrés à former avant que ne passe le rayon les faisant disparaître.

 

Print Friendly and PDF

Commentaires

Publicités

Vous vous apprêtez à être redirigé
vers la Boutique des arts CULTURAT.

Continuer Annuler