Menu

  • ACHAT LOCAL ET MÉTIERS D'ART
  • ACHAT LOCAL ET MÉTIERS D'ART
  • À LA UNE
  • ÉDITORIAL

Articles // Cinéma et arts numériques

La transcanadienne musicale

// Karine et Martin Murphy - 1 juil. 2011

Numéro : Juillet / Août 2011

 

Le réalisateur Pierre-Etienne Bordeleau devant le véhicule récréatif qui le mène dans son périple canadien
photo : YMM

 

Quatre gars, des belles rencontres, de la bonne musique, un trip de création épatant… Frédéric Bastien Forrest, François Del Fante, Bruno Mercure et le valdorien Pierre-Etienne Bordeleau; quatre passionnés des arts, diplômés du baccalauréat en communication de l'UQÀM, qui partagent cet été l’aventure de traverser le pays pour enregistrer des clips d’artistes émergents. 

 

Tout commence en mai 2010, alors que les quatre gars fondent le Youth Music Movement, ou Mouvement de la relève musicale, afin de participer au Projet Pepsi Ici c’est mieux, un concours visant à récompenser des idées ayant un impact positif sur la collectivité. Le projet soumis : parcourir le Canada en véhicule récréatif et enregistrer gratuitement des groupes de la relève. Ils remportent finalement une bourse de 25 000 $ grâce à ce concours.

 

Gonflés à bloc, les comparses décident d’ajouter un volet à leur aventure lorsqu’ils réalisent au fil du temps et de leur préparation que leur projet a plus d’ampleur que prévu et décident alors de s'autoproduire une websérie portant sur leur tournée. 12tracks.tv était né !

 

La bande se lance donc l’ambitieux projet de présenter 12 épisodes documentaires et 12 vidéoclips de 12 groupes musicaux provenant de 12 villes de provinces et territoires différents, une nouvelle capsule et un nouveau clip étant présentés chaque semaine sur leur site web depuis la mi-mai. L’intégral du projet est tourné, filmé et monté sur la route… que ce soit au motel, dans la maison du band qu’ils enregistrent, dans le VR ou ailleurs. 

 

Leur objectif : utiliser l’énergie de leur voyage et la création comme un tremplin pour les artistes de demain. « Pour les bands, on y va avec des coups de cœur. On a un créneau assez précis de groupes qui commencent à être connus dans leur communauté, mais qui n’ont pas percé encore, souvent en préparation d'un premier album », explique Pierre-Étienne Bordeleau, réalisateur-cameraman-monteur pour le projet. Comme résultat, les visiteurs ont droit à un style unique et original de vidéoclip, loin des standards habituels dans le domaine.

 

Pas que des bulles

Les quatre complices se sont trouvé un allié de taille dans ce périple : MusiquePlus, qui agit comme co-diffuseur. Celui-ci rend disponible les épisodes et vidéoclips sur son site internet, en plus d’en présenter des extraits sur sa chaîne télé. Il offre en bonus, en ligne, des scènes inédites des péripéties des quatre grands voyageurs. 

 

Une fois la tournée complétée, le groupe planifie la confection d’une compilation des 12 tracks, dont les profits seront remis à la Fondation Simple Plan, venant en aide aux jeunes en difficulté. 

 

D’ici là, il est possible de suivre l’aventure des 12tracks via Internet. D’y découvrir de nouveaux groupes talentueux, le travail prodigieux d’un abitibien bohème et créatif, une foule d’aventures… et de mésaventures, ainsi que de bien beaux coins de pays !

 

Pssst, le 12e épisode, c’est une track bonus, une surprise !

 

 

 

 

 

Print Friendly and PDF

Commentaires

Publicités

Vous vous apprêtez à être redirigé
vers la Boutique des arts CULTURAT.

Continuer Annuler