Menu

  • ACHAT LOCAL ET MÉTIERS D'ART
  • ACHAT LOCAL ET MÉTIERS D'ART
  • À LA UNE
  • ÉDITORIAL

Articles //

Sur la scène des 14e Francouvertes

Michèle O., la Miss Pepsi* de la région

// Winä Jacob - 1 févr. 2010

Numéro : Février 2010

 

 

Michèle O. s’offre une scène de plus afin de faire découvrir sa musique au plus grand nombre possible. Après s’être fait remarquer au Festival de la chanson de Granby cet automne, à Ma première Place des Arts l’an dernier et au FRIMAT il y a deux ans, la chanteuse valdorienne boucle la boucle des concours musicaux en participant aux 14e Francouvertes ce printemps.

 

 

Forte de ces expériences, principalement de celle de Granby d’où elle est ressortie avec quelques prix ainsi qu’un appui du milieu et de la critique, elle se lance avec bonheur dans cette nouvelle aventure. « C’est le quatrième et dernier concours. Dieu merci! C’est stressant les concours, surtout celui-ci, plus que Granby, parce que les Francouvertes, c’est une scène musicale que j’admire, c’est plus mon genre de musique», lance la seule fille à « fronter » ce concours cette année. « En plus, je vais jouer avec, plus que contre, des gens que j’aime beaucoup, des amis, tous des gars. Les gars sont plus compétitifs, ils sont un peu coq, moi, je vais être la princesse de cette basse-cour. » Pour couronner cette féminité, Michèle O. montera sur la scène des Francouvertes le 8 mars, Journée internationale de la femme, pour une soirée aux sonorités country-folk en compagnie de Caloon Saloon et Domaine Alary.


Passage obligé
Bien qu’elle ne voit pas sa participation au concours musicaux comme étant le seul moyen de se faire connaître et de pouvoir vivre de sa musique, la chanteuse la considère comme étant un passage obligé afin de se faire la main et de s’ouvrir le plus de portes possibles. « C’est certain qu’il y a certains coups de baguette magique dans le monde de la musique, comme ça été le cas avec la carrière de Cœur de pirate, mais on se rend vite compte que les concours, c’est l’endroit ultime pour se donner toutes les chances. En plus, c’est tellement génial pour se créer un réseau de contacts », explique celle qui voit ces expériences comme une opportunité de se faire voir par les gens du milieu, de recevoir des critiques et des commentaires qui la feront avancer, même si elle ne compte pas sur les Francouvertes
pour sortir de l’ombre. « C’est une corde de plus à mon arc eten plus, ce concours-là, c’est une vraie belle gig !»

Prestigieuses Francouvertes
Gwenwed, les Cowboys Fringants, Loco Locass, la Chango Familly, Karkwa et Damien Robitaille ne sont que quelques noms qui ont fait la pluie et le beau temps au cours des 13 dernières éditions des Francouvertes. Cette année, pas moins de 300 inscriptions sont parvenues aux oreilles des organisateurs du concours, qui ont sélectionné 21 groupes et artistes solos, parmi lesquels se trouve Michèle O. Cette vingtaine d’artistes de toutes allégeances musicales s’affronteront afin de se tailler une place parmi les neuf premiers et ainsi passer en demi-finale, et courir la chance de se mériter des bourses en argent, des sessions d’enregistrement, des participations dans des prestigieux festivals et plusieurs autres prix. De plus, tous les bonzes du milieu étant présents, les Francouvertes sont une excellente chance de se faire voir et entendre.

D’ici-là, la chanteuse termine l’enregistrement de son premier album complet, qui sera composé de neuf pièces, dont les quatre qui se retrouvaient sur son EP, et part à la conquête des maisons de disque afin de faire distribuer son album.

Histoire d’une carrière d’ici en plein essor…

* En référence à la célèbre chanson de Robert Charlebois qui parle d’une fille « qui court les concours ».


 

Print Friendly and PDF

Commentaires

Publicités

Vous vous apprêtez à être redirigé
vers la Boutique des arts CULTURAT.

Continuer Annuler