Menu

Chroniques // Environnement

Chronique Environnement CREAT

Pourquoi consommer des produits frais locaux?

// Bianca Bédard, chargée de projets - 16 juil. 2017

Numéro : Juillet-août 2017

 

 

Saviez-vous que le Québec produit des légumes à longueur d’année? Sur le territoire québécois, on dénombre plus d’un millier de producteurs maraichers, dont une vingtaine en Abitibi-Témiscamingue, selon l’UPA. Même en saison hivernale, privilégiez les légumes racines, navets, cèleris, betteraves, carottes, patates, ail, ognons et autres plantes potagères provenant de la belle province.

 

Recherchez le sceau Aliments du Québec sur plus de 16 500 produits différents lorsque vous faites vos emplettes alimentaires.

 

Les producteurs de la région fabriquent, cultivent et offrent des produits remarquables. Vous pouvez cueillir des pommes et des pommettes sur une ile, déguster des bières brassées en région, consommer du miel, du fromage et des viandes d’ici, cueillir des petits fruits, des champignons ou encore du thé du Labrador dans nos forêts abitibiennes, voire du chaga. Ce n’est que quelques exemples pour vous démontrer que la région regorge de trésors. Mais pourquoi consommer local?

 

L’empreinte écologique de nos aliments

 

De façon générale, les aliments qui se retrouvent dans les assiettes des Québécois parcourent en moyenne 2500 km. En ce qui concerne les produits frais, tels que les fruits et légumes, la distance augmente entre 3500 km et 5000 km. En favorisant l’achat de produits cultivés à proximité et de saison, il est possible de réduire les impacts environnementaux liés au transport des aliments, notamment les émissions de gaz à effet de serre. De plus, opter pour les épiceries de proximité et s’y rendre en transport actif lorsque c’est possible diminue davantage notre empreinte écologique. Enfin, l’achat d’aliments dans les marchés publics permet notamment de réduire considérablement le suremballage des aliments, réduisant ainsi les déchets créés par la consommation.

 

L’économie locale

 

Le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ) affirme que si 30 $ supplémentaires étaient investis annuellement par chaque consommateur, 1 milliard $ supplémentaires seraient injectés dans l’économie locale en cinq ans.

 

De plus, pour chaque 1 % supplémentaire consommé au Québec, c’est 1800 emplois directs et indirects créés. C’est majeur! En région, on estime les profits annuels à 123 millions $ pour les 582 fermes en exploitation. Ainsi, en plus d’être agréable et surprenant, consommer local favorise l’économie locale.

 

Cet été, profitez des marchés publics de la région et participez à la Foire gourmande, un incontournable Les produits alimentaires locaux sont tellement plus savoureux. Ils sont plus gouteux parce qu’ils sont plus frais et plus nutritifs, car ils ont muri plus longtemps avant d’être récoltés. En prime, vous avez la chance bien souvent de faire la connaissance des producteurs/propriétaires et de créer de beaux liens.

 

En choisissant des produits régionaux, vous permettez aux artisans locaux et à l’économie locale de prospérer, tout en ayant des produits de qualité, respectueux de l’environnement.

 

Print Friendly and PDF

Commentaires

Publicités

Vous vous apprêtez à être redirigé
vers la Boutique des arts CULTURAT.

Continuer Annuler