Menu

Chroniques // Histoire et patrimoine

Avant les Conquérants : le hockey à La Sarre entre 1930 et 1955

// Christiane Pichette Agente Patrimoniale Société d’histoire et du patrimoine de la région de La Sarre - 1 oct. 2011

Numéro : Octobre 2011

 

 

 

L’histoire du hockey à La Sarre remonte à l’année 1930. Il y avait des joueurs avant cette date, mais comme ils étaient trop forts pour le reste de l’Abitibi, ils ne jouaient qu’à La Sarre. Les parties se déroulaient alors sur le terrain du Collège au 50, 1ère Avenue Est.

Le hockey a commencé pour de bon sous la direction de Dominique Hame (président) et Bénny Cleman (secrétaire), et comptait au nombre de ses membres Alphonse Saint-Jean, Basile Ganton, Lucien Mercier, Émilien Pronovost, Roland Racicot, Édouard Paquette, Gérard et Anatole David, Aristide Boisvert, Léonce Fortin, Édouard Gilbert, Paul Gagnon et Welly Audet. L’arbitre pendant plusieurs années, de 1930 à 1940, était le Dr Georges E. Rheault. Pendant un bon nombre d’années, cette équipe a bien représenté La Sarre face à Rouyn, Amos, Taschereau et Macamic, les seuls clubs de l’Abitibi dans le temps.

En 1931, à cause de la pénurie d’eau, il fallut établir de nouveaux quartiers, cette fois près de la rivière. Bientôt, une magnifique patinoire avec de bonnes estrades, pour les spectateurs comme pour les joueurs, a été installée. Il y avait en plus une douzaine de cabanes individuelles pour les gens de la haute ou les frileux.


La guerre de la 111 ?

L’équipe offrit du bon hockey aux Lasarrois, surtout contre Amos. D’ailleurs, les meilleures parties se jouaient toujours contre cette ville, et se décidaient la plupart du temps par un écart d’un ou deux buts. Une spectaculaire rivalité sportive! Plus la joute était dure, plus le plaisir qui suivait était grand. Il faut également mentionner les excursions par chemin de fer : ceux qui ont pris part à ces voyages doivent s’en souvenir avec plaisir.

Pendant deux ou trois ans, nous n’avons pas eu de hockey. Mais sous la poussée des jeunes, le hockey nous est revenu avec plus d’entrain que jamais et les joueurs n’avaient rien à envier à leurs prédécesseurs.

En 1953, l’équipe des Cyclones de La Sarre était un club redoutable, avec Claude (Peanut) Sénéchal, Percy Glaude, Kenny Elliot, Paul-Émile Lafontaine et tous les autres joueurs de l’équipe, qui avaient beaucoup de caractère. À cette époque, la compétition était très forte entre les équipes extérieures et les Cyclones, ce qui n’a pas empêché l’équipe de remporter plusieurs championnats durant ces années. \\

 

 

Print Friendly and PDF

Commentaires

Publicités

Vous vous apprêtez à être redirigé
vers la Boutique des arts CULTURAT.

Continuer Annuler