Menu

  • ACHAT LOCAL ET MÉTIERS D'ART
  • ACHAT LOCAL ET MÉTIERS D'ART
  • À LA UNE
  • ÉDITORIAL

Articles // Société

IMMIGRATION

Les géants endormis

// Fednel Alexandre - 27 mars 2019

Numéro : Avril 2019

 

photo : La Mosaïque

 

La Mosaïque a fait d’une pierre deux coups au Petit Théâtre le 28 février dernier en soulignant le Mois de l’histoire des Noirs et surtout, en honorant la mémoire de Yolette Lévy et de Clotaire Moulounda. Sous le thème Les géants endormis, l’association a organisé une soirée qui a permis aux amis, aux proches et aux parents de se réunir et de partager un moment agréable en évoquant le souvenir des deux disparus.

 

Animée par la conteuse Marta de la Calzada, la soirée était divisée en deux parties. Entamée avec un numéro présenté par l’animatrice, la première partie était consacrée à la lecture, d’une part, de contes et d’extraits d’un roman de Clotaire Moulounda et, d’autre part, d’un texte rédigé par Guillaume Beaulieu en hommage à Yolette Lévy. Une animation musicale assurée par les groupes Maélissa, formation fondée par Clotaire Moulounda, et Baye Fall Afia meublait la deuxième partie de la soirée.

 

Cet hommage haut en couleur a permis de revisiter le parcours de Clotaire Moulounda et de Yolette Lévy, partis pour l’éternité en décembre 2018. Respectivement originaires du Congo et d’Haïti, ces deux personnalités ont laissé un bel héritage à la région sur les plans humain, culturel, éducatif, syndical et littéraire. En effet, ils ont tous deux été enseignants, l’un au cégep de l’Abitibi-Témiscamingue, l’autre à la Commission scolaire de Val-d’Or. Au-delà de leur parcours professionnel, ils se sont impliqués dans la construction d’une région qui leur a ouvert les bras et au cœur de laquelle ils resteront à jamais.

 

Établie à Val-d’Or pendant près de 50 ans, Yolette Lévy a tour à tour été engagée dans la vie syndicale, politique et communautaire. En effet, elle a défendu des valeurs syndicales et milité en faveur de la promotion de la parité et de l’égalité. L’importance de son œuvre a été soulignée et reconnue par des distinctions prestigieuses, dont le prix Charles-Biddle pour son apport exceptionnel à la société québécoise en 2006. La mémoire de Yolette Lévy sera entretenue, entre autres, par la création d’un prix Yolette-Lévy pour souligner l’implication d’une femme qui se sera démarquée par son engagement citoyen et communautaire. Le nom de la lauréate de ce prix honorifique sera dévoilé à l’occasion d’une cérémonie à la mairie de Val-d’Or le 28 avril prochain. Mme Lévy et M. Moulounda faisaient partie des membres fondateurs de l’organisme La Mosaïque.

 

De son côté, Clotaire Moulounda, outre son enseignement et son implication dans le développement de plusieurs mines, s’est illustré en tant que conteur et musicien. La soirée Les géants endormis a mis en lumière une facette moins connue de ce personnage sympathique et mystérieux à la fois. En effet, Clotaire Moulounda menait une activité de création littéraire qui ne s’arrêtait pas qu’au conte. Marthe Julien a lu des extraits de son roman inédit. Les personnages que l’auteur y a dessinés révèlent un Clotaire Moulounda vif avec un regard désopilant et malicieux. Il ne fait aucun doute que l’héritage de ces deux géants endormis leur survivra. En se plongeant dans le sommeil de l’éternité, comme dirait Omar Khayyam, ils laissent la preuve de leur grande générosité et celle de l’ouverture de l’Abitibi-Témiscamingue sur le vaste bruit du monde.

 

Print Friendly and PDF

Commentaires

Publicités

Vous vous apprêtez à être redirigé
vers la Boutique des arts CULTURAT.

Continuer Annuler