Menu

  • ACHAT LOCAL ET MÉTIERS D'ART
  • ACHAT LOCAL ET MÉTIERS D'ART
  • À LA UNE
  • ÉDITORIAL

Articles // Médiation culturelle

Initiative Culturat

BRETELLES GÉANTES À SAINTE-GERMAINE-BOULÉ

// Tania Rancourt - 5 nov. 2018

Numéro : Novembre 2018

 

Les Bretelles géantes de Sainte-Germaine-Boulé, une initiative Culturat inspiré d'un conte de Mario Tremblay réalisée par l'entreprise LJL Mécanique Électrique

 

La démarche CULTURAT continue d’embellir la région alors que la communauté de Sainte-Germaine-Boulé dévoilait le 27 septembre dernier un projet bien particulier : une paire de bretelles géantes inspirées par la désormais notoire légende des Bretelles à Mononc Jack. C’est avec l’aide du comité local de développement et de Mario Tremblay, organisateur communautaire et auteur de contes et légendes, que l’œuvre a été imaginée. C’est l’entreprise LJL Mécanique Électrique qui en a assuré la réalisation. 

 

DES BRETELLES POUR UN FLEURON
Alors qu’il discutait avec France Jalbert, la jardinière en chef du village, sur les chances de Sainte-Germaine-Boulé d’obtenir un meilleur classement à la corporation des Fleurons du Québec*, l’idée de créer des bretelles géantes a germé dans la tête de Mario Tremblay. La femme lui avait alors mentionné qu’une participation industrielle pourrait aider à l’obtention d’un quatrième Fleuron. Gino Trudel, copropriétaire de LJL Mécanique Électrique, a répondu positivement à l’appel et la fabrication des bretelles géantes a commencé.

Écrite par Mario Tremblay en 2013, la légende des Bretelles à Mononc Jack nous ramène à l’époque des camps de bûcherons où la rivalité entre les compagnies était parfois féroce. Par ce projet, l’auteur a voulu créer des ponts entre le conte et la réalité que vit LJL Mécanique Électrique, qui doit sans cesse se démarquer dans un milieu très compétitif. Après la trentaine d’heures nécessaires à la confection des bretelles, Gilberte Pigeon et Christiane Audet, deux bénévoles aux doigts de fée, se sont affairées à peindre minutieusement la structure.

UN HÉRITAGE CULTUREL PLURIEL

La légende des Bretelles à Mononc Jack fait désormais partie de l’histoire communautaire de Sainte-Germaine-Boulé. Elle a fait naître une fête de village qui a lieu tous les ans juste avant les vacances des Fêtes, a inspiré deux cinéastes à la production d’un film et a mené à la réalisation d’une superbe œuvre qui accueille maintenant les visiteurs à l’entrée sud de la localité. Une belle preuve que la culture locale gagne à être pleinement vécue, dans les petites communautés comme dans les grandes!

* La Corporation des Fleurons du Québec a pour mission d’organiser, de soutenir et de développer son programme de classification horticole pour les municipalités du Québec.

 

Print Friendly and PDF

Commentaires

Publicités

Vous vous apprêtez à être redirigé
vers la Boutique des arts CULTURAT.

Continuer Annuler