Menu

  • ACHAT LOCAL ET MÉTIERS D'ART
  • ACHAT LOCAL ET MÉTIERS D'ART
  • À LA UNE
  • ÉDITORIAL

Articles // Tourisme

Centenaire de Duhamel-Ouest

Un patrimoine qui revit

// Émilise Lessard-Therrien - 1 juin 2011

Numéro : Juin 2011

 

Centenaire de Duhamel-Ouest

Un patrimoine qui revit

 

Par Émilise Lessard-Therrien

 

C’est en 1877 que naît le premier canton du Témiscamingue, sous le nom de Duhamel, en l’honneur de Monseigneur Joseph Thomas Duhamel, deuxième évêque d’Ottawa (1874-1909). Ce territoire deviendra la terre des premiers colons de la région et sera municipalisé en 1911, vingt-cinq ans après Ville-Marie. Au tour de Duhamel-Ouest d’atteindre la centaine.

 

Les festivités entourant le centenaire de Duhamel-Ouest ont commencé dès le début de mars et s’échelonnent sur plusieurs mois. Parmi ces activités, il y a eu des journées familiales ainsi qu’un brunch en l’honneur des anciens employés et élus municipaux.  Enfin, au début juin, le livre du centenaire et l’exposition de photos ont été lancés au bureau municipal.

                                                                   

Un musée bien spécial

 

Le 22 mai fut l’ouverture du méconnu musée Réva. Officiellement publicisé pour la première fois, ce musée privé est le fruit du travail fantastique et continu de Réjean Gaudet, résident du lac Laperrière. Pendant près de dix ans, cet homme a rassemblé des souvenirs familiaux dans une immense forteresse construite de ses mains, en plein cœur de la forêt. Les visiteurs auront la chance d’admirer des milliers de trouvailles qui les ramèneront des décennies en arrière.

 

Les festivités prendront fin le 25 juin lors d’un souper retrouvailles sous un chapiteau. Ce sera une soirée bavaroise comme il s’en faisait couramment jadis. L’histoire raconte que les gens se retrouvaient souvent pour danser et fêter en mangeant des saucisses et avaler une bonne quantité de bière! Les organisateurs ont eu envie de faire vivre ce genre de soirée une fois de plus aux Duhamellois et Duhamelloises-de-l’Ouest! Saucisses, choucroute et bières seront à déguster tout au long de la soirée dans une formule qui rappelle un peu celle d’une «foire gourmande». L’ambiance sera réchauffée par la musique du groupe Modern’air band en provenance du Centre-du-Québec et des QUAT de Rouyn-Noranda. En tout, les organisateurs attendent entre 1000 et 1200 personnes.

 

Print Friendly and PDF

Commentaires

Publicités

Vous vous apprêtez à être redirigé
vers la Boutique des arts CULTURAT.

Continuer Annuler