Théâtre

Le Théâtre du cuivre rend hommage à Gérard Bryselbout

Le 1er juin dernier, Gérard Bryselbout, directeur technique respecté du Théâtre du cuivre, prenait sa retraite. Voici un touchant hommage que lui a rendu son

Général

«Ce n’est pas des recettes, mais bien un livre de cuisine»

Voici comment Ghislain Trudel d’Origine Nord-Ouest a su me résumer le livre Tout l’monde à table!. Étant nouvellement arrivé dans la région de l’Abitibi et

Une vingtaine des 25 chercheurs d'art: à l'avant, le comité organisateur
Arts visuels

Sur le chemin de la création

Cet été, touristes et citoyens auront la chance de découvrir l’imaginaire et les talents d’artistes valdoriens, en participant à la Route des Chercheurs d’Arts, un

Littérature et conte

Les 9 vies de Mélody

Sylvie Rancourt, alias Mélody, c’est tout sauf une fille sans histoire. D’ailleurs, son histoire, c’est par le biais de la bande dessinée qu’elle a choisi

Humeur

De retour après la prose estivale

Je ne sais pas qui tu es, toi qui lis ces lignes sur un sofa, dans une voiture, dans un café, au dîner ou à

Général

Le marché public de Rouyn-Noranda déménage

Depuis quelques semaines déjà, l’annonce de la relocalisation du marché public de Rouyn-Noranda fait jaser en ville ! Pour certaines personnes, c’est la meilleure chose qui

Arts visuels

Peau de peinture

Fondé en 1982, le Symposium international d’art contemporain de Baie-St-Paul, dans Charlevoix, est l’un des plus prestigieux événements du genre au Québec. Les artistes les

Littérature

Marie-Antoinette, la souveraine maudite

« L’Autrichienne espérait tant que ce geste puisse lui accorder les bonnes grâces de la famille royale. » (p. 730) Né à Val-d’Or en 1980, Danny Saunders

Éditoriaux

Trop de festivals?

Suis-je seule à planifier mes vacances en fonction des événements et festivités auxquels je veux assister? J’en doute fortement! Quand vient le temps de répartir

Général

L’agriculture dans un marché près de chez nous

Consacrer quelques lignes à l’agriCULTURE dans une publication culturelle se veut, pour moi, tout naturel. Car l’agriculture, telle qu’elle se pratique au marché public, est