Menu

Chroniques // Région intelligente

Intelligence territoriale 4 – Les nouveaux arrivants

// Émilise Lessard-Therrien - 12 avril 2016

Numéro : Avril 2016

 

photo : Courtoisie

 

Au début du mois de mars, on annonçait un solde migratoire interrégional négatif pour l’année 2014-2015 avec 1925 nouveaux arrivants et 2464 départs, pour une perte nette de 539 Témiscabitibiens sur le territoire. Qu’est-ce qui a poussé ces 2464 citoyens à nous quitter ? Les raisons doivent être aussi nombreuses que compréhensibles. Ce qu’on peut en retenir, c’est que la région et les MRC doivent adopter et maintenir de bonnes stratégies pour garder leur monde ici et ne doivent surtout pas abandonner les missions de séduction qui sont en vigueur depuis quelque temps pour attirer ceux qu’on appelle les « nouveaux arrivants ». Pour preuve, le bilan migratoire aurait été beaucoup sombre si ce n’était pas des 1925 citoyens qui ont décidé de s’établir ici.

Ainsi, pour le dernier segment de ses volets « intelligence territoriale » et après s’être particulièrement intéressé à la jeunesse, Valorisation Abitibi-Témiscamingue se penche sur ces gens venus d’ailleurs, avides de trouver leur petit bonheur dans la région. Cette fois-ci, ce ne seront pas uniquement les nouveaux arrivants qui seront appelés à participer aux événements organisés dans chacune des MRC, mais bien toutes les instances qui les concernent. Celles qui font en sorte que ces gens puissent trouver leur bonheur ici, et qu’ils s’y plaisent tellement que l’idée de repartir ne leur passera même pas par la tête.

Ces instances, ce sont évidemment les municipalités, les entreprises, les différents comités, les centres de service, etc. Chacune d’entre elles joue un rôle important dans l’accueil des nouveaux arrivants, ne serait-ce que pour les familiariser aux us et coutumes propres à notre région, comme voir passer des têtes d’orignal sur des hoods de char au mois d’octobre ou encore pour expliquer pourquoi tous les voisins ont décidé de mettre des lumières bleues sur leur balcon en plein été… Grâce à ces événements, ces organisations seront mieux outillées pour accomplir le rôle qu’elles jouent dans l’intégration et la rétention des nouveaux arrivants. Elles auront également l’occasion d’être informées sur les impacts économiques de l’établissement durable des migrants sur leur territoire.

 

 

Ainsi, avec ces événements, VAT décentralise ses activités pour travailler en collaboration avec les comités d’accueil des nouveaux arrivants de chaque MRC. Chaque territoire est donc responsable de choisir sa thématique, d’identifier la clientèle qu’elle souhaite viser plus particulièrement : entreprises, élus, organismes, etc., et de décider de la forme que prendra l’événement : diner, 5 à 7, journée de formation, etc.

Ces événements se tiendront en septembre, à l’occasion de la semaine des nouveaux arrivants, et chacune des MRC sera l’hôte de son propre mini-colloque avec les orientations qu’elle souhaite y donner. Les dates précises seront dévoilées ultérieurement. \\

 

Print Friendly and PDF

Commentaires

Publicités

Vous vous apprêtez à être redirigé
vers la Boutique des arts CULTURAT.

Continuer Annuler