Menu

Chroniques // Rubrique ludique

Chronique « Ludique »

Modelez l’île de Terraria à votre image

// Mélanie Boutin-Chartier - 1 juil. 2013

Numéro : Juillet / Août 2013

 

Les fans du populaire jeu Minecraft pourraient être intéressés par Terraria, qui nous offre un type de jeu similaire. Cette fois, notre terrain de jeu est une île à façonner seul ou avec des amis dans les limites de notre imagination.

 

Terraria n’est pas d’ici, mais aurait pu en être inspiré. Bon, j’exagère peut-être, mais il faut dire que le jeu nous met dans la peau d’un mineur, d’un défricheur, d’un bâtisseur en quelque sorte. Très simple d’approche, nous creusons la terre et le roc pour recueillir des minéraux comme du cuivre et de l’or, ou encore du sable, de la terre et de la pierre pour construire notre future maison ou, pourquoi pas, un village complet si le cœur vous en dit. Les arbres nous fournissent le bois nécessaire pour fabriquer les meubles qui orneront notre demeure et ériger des plateformes advenant le cas où l’on creuserait beaucoup trop loin et qu’il faille en ressortir.

 

Le cycle du temps est un facteur déterminant, car si vous croisez de jolis petits animaux et insectes durant la journée, la nuit est peuplée de créatures comme des zombies et de démons. Il faut donc se dépêcher à construire un refuge durant la journée afin de s’abriter la nuit venue. Ceux-ci vont nous attaquer sans relâche et on devra s’en défendre. On a même droit à une pierre tombale lorsqu’on meurt. J’en ai eu une dans ma maison, car j’avais laissé la porte ouverte et une bête est venue m’y rejoindre… On apprend de nos erreurs.

 

J’ai pris plaisir à créer mon personnage à mon image pour le voir ensuite évoluer dans cet univers à l’allure rétro bidimensionnel ultra pixélisé et totalement accrocheur. Terraria mélange le jeu de construction et le combat. Un aspect « jeu de rôle » est présent dans la confection de nos armes, la manière de défaire les ennemis rencontrés, les trésors à découvrir et les différents pouvoirs à attribuer à notre héros à mesure qu’il prend de l’expérience.

 

Pour passer le temps et éviter les attaques des êtres diaboliques, je profitais de la nuit pour améliorer l’aspect de ma demeure. J’y ai creusé un sous-sol avec plusieurs galeries, apposé des torches un peu partout pour y voir clair et installé du mobilier. Le jour, j’allais explorer les environs à la recherche de nouveaux items à recueillir. Parce que j’ai fait mes murs en terre, j’ai été agréablement surprise de voir du gazon pousser sur mon habitation. C’était mignon comme tout.

 

Terraria laisse le champ libre aux joueurs pour faire ce qu’ils veulent. Ceux qui préfèrent chasser auront une expérience de jeu différente de ceux qui prendront des heures à construire leur maison selon leur créativité. Il n’y a pas de bonne ou mauvaise manière d’aborder le jeu et c’est ce qui le rend intéressant.

 

Terraria s’adresse aux joueurs de 13 ans et plus. Le jeu est disponible sur PC via la plateforme de jeu Steam et en format téléchargeable pour les consoles PlayStation 3 et Xbox 360.

 

 

 

Print Friendly and PDF

Commentaires

Publicités

Vous vous apprêtez à être redirigé
vers la Boutique des arts CULTURAT.

Continuer Annuler