Menu

Chroniques // Musique

The New Apple Taste // The Brand

// Mathieu Larochelle - 1 mars 2013

Numéro : Mars 2012

 

 

Indépendant (2011)

   

Pour avoir ce goût de pomme, prenez un Abitibien (Benoit Trudel) et sept musiciens; ajoutez-y une notion de liberté et une cohésion musicale. Le résultat ? The New Apple Taste, du Free Rap : du funk, de la distorsion, une structure jazzée, du noise… le tout avec un vocal rap. Pour les amateurs d’Alaclair Ensemble et de Misteur Valaire. Le groupe est constitué de Charles-Éric Lavoie (guitare et « noise »), Eliott Durocher Bundock (guitare et « noise »), Benoît Trudel (saxophones et flûte), Elyze Venne-Deshaies (saxophones et clarinettes), Vincent Lévesque (basse) Julien Daoust (batterie), Christopher Mancini (voix et paroles), Luis Rotondaro (voix et paroles). La première écoute de l’album The Brand est déroutante. En effet, Rythm got fucked, le premier morceau, a comme but principal de déstabiliser le destinataire. L’album devient par la suite plus fluide. Il demeure instrumental dans les trois premières pièces. Un préambule qui vous guide jusqu’au meilleur de l’album: Johnny and The Catchers. Un arrangement musical sublime et deux rappeurs à couper le souffle. Au total, l’album compte onze titres, dont huit instrumentaux joliment ficelés. Si la première écoute est bouleversante, on en redemande par la suite. Avis au mélomane curieux et cassé, l’album est gratuit sur leur Bandcamp.

   

3,5/5

 

Print Friendly and PDF

Commentaires

Publicités

Vous vous apprêtez à être redirigé
vers la Boutique des arts CULTURAT.

Continuer Annuler