Menu

  • Les derniers territoires de René Derouin
  • Un billet, deux têtes
  • Région intelligente

Articles // À LA UNE

Nos lecteurs se prononcent

COUPS DE CŒUR 2016

// La rédaction - 10 févr. 2017

Numéro : Février 2017

 

photo : Ariane Ouellet

 

Afin de mettre en lumière les créateurs, organismes ou initiatives artistiques et culturelles qui ont fait votre bonheur en 2016, nous avons lancé un petit sondage sur nos médias sociaux. Voici en vrac quelques-uns des coups de cœur culturels de l’Abitibi-Témiscamingue partagés par nos lecteurs.

  • Moi je propose Karoline Létourneau, qui non seulement s’est lancée en affaires officiellement en développant ses bijoux et sacs faits à la main avec du caoutchouc recyclé (L’Atelier K-Ootshoo), mais en plus a lancé le projet FAFAO Chasse aux Trés'art, qui a connu un super succès en Abitibi-Ouest et qui nous a fait découvrir des artistes et artisans de notre coin de la région. Bon succès en 2017!  – Annick Dostaler
  • Mon coup de cœur va à l’artiste Frank Polson de Winneway. J’avais déjà vu de ses créations auparavant et entendu parler de lui à quelques reprises, mais c’est en faisant une entrevue avec lui, alors qu’il peignait les murales sur le pont de Latulipe cet été, que j’ai découvert un personnage fort intéressant. Pour lui, l’art est un moyen de faire connaître son peuple et la richesse de sa culture. Artiste de talent, il est aussi d’une grande générosité et dévoué à la transmission de sa passion et de ses valeurs. — Dominique Roy
  • Mon coup de cœur va à Serge Fortin, auteur-compositeur-interprète natif de Val-d’Or. Il roule sa bosse depuis plus d’une dizaine d’années. Il a sorti 4 albums solos, 1 album avec le groupe La Brassée, en plus de collaborer avec Diane Tell, aux textes et à la musique. D’ailleurs, il fera le lancement de son 4e album au Prospecteur à Val-d’Or le 21 janvier 2017. Pour moi, Serge est un artiste accompli et ses textes sont souvent teintés de couleurs abitibiennes. Voilà mon coup de cœur ! – Lucille Farley 
  • L’équipe du Service culturel de Val-d’Or a fait vraiment un beau travail de développement des publics (Festival Petits Bonheurs, Hauts-Parleurs 16-30, etc.) en plus de rendre l’art de plus en plus présent et accessible partout dans la ville (prestations aux pianos publics, murales, collaboration avec différents organismes, etc.). Elle fait preuve d’une grande ouverture ! – Corinne Larose
  • L’arbre de clés de l’immeuble Tri-logis ! — Dominic Leclerc
  • Pas facile de faire un choix mais je dirais la murale du Proxim, rue Murdoch ! — Josée Desnoyers
  • C’est pas objectif mais le plaisir qu’on a eu à faire ou organiser ça : Les copains d’abord chantent Brel + Le petit café de La Motte. Et je rajouterais plusieurs créations de Roger Pelerin ! — Danaë Ouellet
  • Le Partage des eaux au Conservatoire de musique de Val-d’Or serait mon top, mais j’en ai plein d’autres ! — Isabelle Trottier
  • Sans titre de Virginia Pésémapéo Bordeleau. Trop fraîchement pondu ! — Norbert Lemire
  • Plume et pantalon, concert-théâtre créé par les excellentes sœurs Riverin, qui a été présenté à l’été 2016 au Centre musical en sol mineur. — France Hébert et Isabelle Fortin
  • La murale extérieure sur l’aréna Jacques-Laperrière — Josée Lapolice
  • Je suis en amour avec le Vieux-Noranda, donc avec Ma Noranda!  Oh, et avec Caroline Arbour ! — Valérie Lemay
  • La murale d’Omen dans la ruelle du Prospecteur à partir d’une image de Serge Gosselin. Un autre coup de cœur est l’atelier scolaire du Centre d’exposition de Val-d’Or La Ville a du panache avec l’artiste Christian Ponton et les classes du secondaire — des murales éphémères en cellophane. Des résultats si surprenants ! — Carmelle Adam
  • Le poisson qui a le goût de traverser la rue Gamble, de Valéry Hamelin !! — France Gaudreault
  • Le circuit Amos vous raconte avec Véronique Filion et Bruno Turcotte et l’artiste joaillière Caroline Arbour pour Scaro. — Madeleine Filion
  • Le show de Fred Fortin au Cabaret de la Dernière Chance pendant le FME en Abitibi-Témiscamingue, la présentation du film Tuktuk de Robin Aubert au Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue, la présentation de l’excellente pièce Tu te souviendras de moi du Théâtre de la Manufacture à l’Agora des Arts. J’ai beaucoup aimé la pièce du Théâtre du Tandem Habiter les terres de Marcelle Dubois et l’artiste Jacques Baril pour l’ensemble de ses œuvres! — Julie Goulet
  • Caroline Trudel, designer graphique. — Jacques Baril
  • La Nuit au musée du Centre d’exposition de Rouyn-Noranda ! – Karyne Brassard
  • Le spectacle de Jacques Michel. Doux moment de nostalgie. Plein de beaux souvenirs ont refait surface. L’homme a gardé contact avec le public, la voix était présente. Merci pour cette belle soirée qui nous a été offerte. – Ginette Vézina 
  • Le spectacle de Dear Criminals avec effets 3D lors du FME. – Mario Minguinz 
  • Le FMR de nuit au Centre d’exposition de Val-d’Or, la performance de Marie-Laure Aubin avec la participation du public et l’intégration d’un parachute ! – Katia Martel et Carmelle Adam
  • Ma Noranda, qui se bonifie d’année en année. Quel magnifique projet ! – Nicolas Lauzon, Annie Boulanger et Gabrielle I. Falardeau
  • À l’église de La Sarre, le spectacle de Noël 2015 de l’Orchestre symphonique régional sous la direction de Jacques Marchand. C’était fabuleux. J’y ai retrouvé mon cœur d’enfant. – Cécile Jacoib Bourque
  • Je suis personnellement très fière d’avoir fondé PapaChat & Filles avec Mélissa Drainville, Philippe Lord, François Lachapelle et Corinne Larose. Cette naissance aura été stimulée par l’incroyable effervescence culturelle et entrepreneuriale que l’on vit à Val-d’Or actuellement. – Geneviève Béland
  • J’ai un gros parti pris pour Ma Noranda. Mais ma découverte de l’année est Christian Beauchemin. – Nancy Hardy et Jérôme Gauthier (pour Christian Beauchemin !)

 

Print Friendly and PDF

Commentaires

Publicités

Vous vous apprêtez à être redirigé
vers la Boutique des arts CULTURAT.

Continuer Annuler