Menu

  • ACHAT LOCAL ET MÉTIERS D'ART
  • ACHAT LOCAL ET MÉTIERS D'ART
  • À LA UNE
  • ÉDITORIAL

Articles // Arts visuels

ADOLAND, exposition photo de Caroline Hayeur à Amos

À la découverte des chambres d’ados

// Sarah Maltais - 2 mars 2016

Numéro : Mars 2016

 

photo : Caroline Hayeur

 

Du 15 janvier au 6 mars 2016, le centre d’exposition d’Amos accueille l’exposition ADOLAND de Caroline Hayeur. L’exposition dévoile le territoire unique et personnel des chambres d’adolescents.

 

Caroline Hayeur est une photographe de Montréal. Ses photos souvent simples et réalistes sont à la limite du documentaire photo. L’artiste explore différents éléments des relations humaines et dans cette exposition, elle met en relief le développement de soi, l’affirmation et le sentiment de liberté.

 

ADOLAND est exempte d’images-chocs et l’exposition dévoile, en toute simplicité, 32 portraits de chambres d’adolescents ordinaires qui évoluent au sein de leur univers privé. Les adolescents ont ouvert leur porte à l’artiste et lui ont montré leur chambre en lui révélant l’importance de cette dernière dans leur vie. Sous chaque portrait, une citation du propriétaire de la chambre donne aux œuvres une dimension narrative. Chaque adolescent exprime dans ses mots ce qui est le plus important dans sa chambre, plusieurs considérant cette pièce comme étant un prolongement de leur personne, de leur identité.

 

L’exposition affiche des adolescents tous différents, d’âges, d’origines et de classes sociales divers, mais plusieurs points communs relient les chambres de ces adolescents : le ménage, la décoration et le départ de la maison sont des thèmes récurrents dans les portraits. Tout comme dans le quotidien des adolescents, les relations qu’entretiennent les parents envers leurs enfants prennent une place importante dans l’exposition. Le deuil causé par le départ de l’enfant et l’autorité sont alors mis de l’avant dans plusieurs portraits.

 

L’artiste a accompagné les photographies avec des contours de couleurs vives en lien avec les couleurs de la chambre de l’adolescent. ADOLAND comporte aussi des petites vidéos en animation en volume (stop motion) qui complètent certains portraits. Sous l’accompagnement sonore de la musicienne Myléna Bergeron, différents ados et ex-ados se confient afin de dévoiler un élément important de leur chambre. Outre les portraits principaux, ADOLAND comporte un babillard composé de centaines de photos de petit format qui représentent des souvenirs d’adolescence de l’artiste et de son entourage. Celle-ci invite toute la population à venir compléter son œuvre en affichant sur le babillard une photo représentant leuradolescence.

 

Caroline Hayeur dirige depuis plusieurs années des formations et divers projets de photographie. Elle a donc invité les étudiants en arts, option multimédia de la Polyvalente La Forêt à participer à une œuvre collective intitulée Ma chambre, c’est mon territoire. Dans la thématique ADOLAND, les étudiants ont pris en photo leur propre chambre sous plusieurs angles de vue. Ils ont par la suite sélectionné, avec l’aide de l’artiste,unedes photographies qui a ensuite été ajoutée à une mosaïque affichée directement dans l’espace d’exposition de l’artiste. Le centre d’exposition d’Amos hébergera cette exposition jusqu’au 6 mars. Dépêchez-vous! \\

 

 

Print Friendly and PDF

Commentaires

Publicités

Vous vous apprêtez à être redirigé
vers la Boutique des arts CULTURAT.

Continuer Annuler