Menu

  • ACHAT LOCAL ET MÉTIERS D'ART
  • ACHAT LOCAL ET MÉTIERS D'ART
  • À LA UNE
  • ÉDITORIAL

Articles // Agroalimentaire

Champignons en Fête

Découvrir la nature à Saint-Mathieu-d’Harricana

// Michèle Paquette - 14 août 2015

Numéro : Juillet-août 2015

 

photo : Véronique Trudel

 

C’est à une fin de semaine de découvertes que la municipalité de Saint-Mathieu-d’Harricana convie la population témiscabitibienne du 28 au 30 août 2015, dans le cadre de l’activité Champignons en Fête. Un week-end bien rempli attend les participants, qui auront l’embarras du choix parmi une panoplie d’activités : en plus de l’identification et de la dégustation de champignons sauvages, il y aura une activité de cueillette et d’identification de plantes sauvages comestibles et médicinales, un atelier sur la transformation de plantes médicinales, ainsi qu’une activité de deux jours de survie en forêt.

 

Vendredi 28 août en soirée – Volet dégustation

 

C’est le volet dégustation qui lancera les festivités dès le vendredi en soirée, au sous-sol de l’église de la municipalité. Il s’agit d’une dégustation de bouchées concoctées à partir de champignons sauvages. Celles-ci auront été préparées par des cuisiniers du Centre de formation professionnelle Lac-Abitibi à La Sarre ainsi que leurs étudiants, qui seront par ailleurs évalués par le public. Les champignons auront été récoltés au préalable par des cueilleurs professionnels. L’herboriste Anabelle Gagnon de Cybèle et Flora fera également déguster ses délicieuses tisanes, « des tisanes de chaga, ce champignon qui se consomme en tisane, des infusions de thé des bois, de petit thé ou autres », mentionne Véronique Trudel, agente de développement et coordonnatrice de l’événement.

 

Samedi et dimanche 29-30 août – Champignons, plantes sauvages et survie en forêt

 

Quatre activités sont prévues le samedi et le dimanche. D’abord, la classique activité d’identification et de cueillette de champignons sauvages est proposée le samedi par Paul Gagné, Jacques Bélanger et Louis Magnan.

 

La même journée, Anabelle Gagnon et Sébastien Morand proposent le même type d’activité en nature, mais cette fois-ci en lien avec les plantes sauvages comestibles et médicinales. Cette dernière activité sera toutefois bonifiée le dimanche par la tenue d’un atelier de transformation des plantes sauvages qui auront été cueillies la veille. À partir de ces dernières, Anabelle Gagnon enseignera comment effectuer une teinture, une huile médicinale ainsi qu’un onguent. La ou les plantes choisies varieront selon la disponibilité. Mme Gagnon présentera leurs différentes propriétés médicinales : anti-inflammatoire, expectorante, digestive, cicatrisante, etc. L’an dernier, elle a utilisé l’églantier. Cette année, les plantes qui pourraient servir sont l’achillée millefeuille, le trèfle rouge, la verge d’or, le thé du labrador ou la prunelle, selon Véronique Trudel.

 

L’activité d’initiation à la survie en forêt se fera sur deux jours en compagnie de Stéphane Lavoie ainsi que de Tommy Saint-Laurent, du Labyrinthe des insectes d’Amos. « Ce n’est pas de la survie extrême mais une initiation à la survie, explique Véronique Trudel. On apprendra les différentes techniques pour récolter de l’eau, mais aussi pour ne pas paniquer, pour garder son calme. Ces techniques pourraient s’appliquer, par exemple, lors d’une panne dans la réserve faunique de La Vérendrye. » Ceux qui voudront dormir dehors le pourront puisqu’ils auront passé du temps à construire un abri dans le cadre de l’activité. Par contre, il y aura un plan B pour ceux qui changeraient d’idée. L’activité aura lieu dans la forêt à Saint-Mathieu-d’Harricana et les participants devront apporter leur lunch.

 

Voilà une superbe opportunité pour ceux qui auront envie de vivre une fin de semaine de découvertes en compagnie d’experts passionnés! On contactera la municipalité de St-Mathieu-d’Harricana afin d’avoir plus d’informations et pour réserver sa place. \\

 

 

 

 

Print Friendly and PDF

Commentaires

Publicités

Vous vous apprêtez à être redirigé
vers la Boutique des arts CULTURAT.

Continuer Annuler