Menu

  • ACHAT LOCAL ET MÉTIERS D'ART
  • ACHAT LOCAL ET MÉTIERS D'ART
  • À LA UNE
  • ÉDITORIAL

Articles // Écologie

Le jardinier-maraîcher, de Jean-Martin Fortier

Cultiver son bonheur et ses légumes

// Ulysse Rivard-Desharnais - 16 avril 2015

Numéro : Avril 2015

 

photo : Éditions Écosociété

 

Le printemps est à nos portes et avec lui la promesse de la saison généreuse à qui sait en récolter les fruits. En attendant, la lecture du livre Le jardinier-maraîcher de Jean-Martin Fortier a de quoi inspirer. Même si vous n’êtes pas exactement le public cible, puisque ce livre s’adresse plutôt à un futur maraîcher, c’est une lecture passionnante pour ceux et celles pour qui croquer une carotte, un radis ou quelques pois sucrés représente le summum de ce que peut nous offrir l’été. 

 

Ce que cet d’agriculteur a réussi avec sa compagne et qu’il démontre dans cet ouvrage, c’est qu’il est possible de générer suffisamment de revenus pour faire vivre convenablement une famille en cultivant des légumes suivant une approche dite bio-intensive. Cette méthode, inspirée de la permaculture, est remarquable puisqu’elle leur permet, sur une superficie de seulement 100 mètres carrés, sans tracteur et avec un investissement de départ minimal, tout en augmentant la qualité biologique du lieu qu’ils cultivent, d’approvisionner en légumes 200 familles et de générer des ventes de l’ordre de 120 000 $ par année. Dans notre monde d’agriculture industrialisée, il s’agit d’une petite révolution.

 

Il est communément admis que le maraîchage biologique est un métier difficile et précaire. Cet ouvrage cherche à briser cette idée préconçue en dévoilant les clefs, économiques ou horticoles, qui ont fait le succès de leur exploitation. Pour ceux qui n’ont pas l’intention de démarrer une entreprise, mais qui imaginent avec délice un joli potager dans la cour, ce livre renferme aussi une mine d’informations sur les rudiments de la culture des légumes, l’établissement d’un jardin et des informations spécifiques aux différentes plantes potagères.

Jardiner, selon de nombreuses études, serait l’une des activités les plus bénéfiques, autant pour la santé physique que mentale. En ces temps moroses et après un hiver austère, pourquoi ne pas envisager de se faire du bien en cultivant le beau et le bon?

 

Éditions Éco-Société, ISBN 978-2-89719-003-3, 30 $

 

 

Print Friendly and PDF

Commentaires

Publicités

Vous vous apprêtez à être redirigé
vers la Boutique des arts CULTURAT.

Continuer Annuler