Menu

  • ACHAT LOCAL ET MÉTIERS D'ART
  • ACHAT LOCAL ET MÉTIERS D'ART
  • À LA UNE
  • ÉDITORIAL

Articles // Culture autochtone

Tourisme solidaire et vie communautaire à Kitcisakik

// Geneviève Gariépy - 1 juil. 2013

Numéro : Juillet / Août 2013

 

 Depuis cinq ans, la communauté autochtone de Kitcisakik, comptant 430 âmes, offre des séjours de sensibilisation à la culture anicinape pour le grand public et les groupes scolaires qui désirent se plonger dans l'univers des traditions et des coutumes amérindiennes.

 

 

 

Le projet a été instauré par un comité touristique intergénérationnel composé d'Autochtones et d’Allochtones amoureux de la culture et de la nature. Lors des visites sur la communauté située à 90 kilomètres de Val-d'Or, il est proposé aux participants de découvrir les conditions de vie des Algonquins, tout en s’imprégnant des savoirs ancestraux. Suivant le calendrier des saisons, il s'agit de vivre en forêt le temps de quelques heures ou quelques jours. Plusieurs activités sont au programme : fabrication de capteurs de rêves, tannage de peaux, trappe, pêche sur la glace, raquette, découverte des plantes médicinales, nuitée dans un tipi, cuisine traditionnelle, apprentissage de contes et légendes, spiritualité autochtone, prestations d'artistes locaux. Les visiteurs participent aussi aux tâches logistiques liées à la vie en forêt telles la préparation des repas, monter le campement ou fendre du bois pour le feu. « La force de la communauté de Kitcisakik lors des événements touristiques est l’accueil et l'ouverture à l'autre » confie Daniel Lemieux, animateur à la vie communautaire. En début de séjour, les participants sont sensibilisés à la rencontre et au partage entre Allochtones et Autochtones, les visites permettent de créer un pont entre les peuples.

 

Création artisanale et partage de connaissance

 

Un groupe d’artisanat est également actif au sein de la communauté, il prend la forme d’un échange entre les jeunes et les ainés. Ce contact favorise la transmission des savoirs ancestraux par le biais de l'art. Le groupe offre des créations variées telles que les capteurs de rêves, les bijoux, les costumes traditionnels, les mocassins et mitaines de cuir. « Par ces activités, on donne la parole aux ainés, on donne une place à la culture et aux enseignements de techniques traditionnelles » soutient l'animateur à la vie communautaire. Les productions du groupe d'artisanat, tout comme les séjours touristiques sont créateurs d'emplois et permettent à Kitcisakik de financer des activités pour sa population.

 

L’effervescence mobilisatrice entourant les séjours touristiques a permis à la communauté de dynamiser sa vie communautaire. La population profitera cet été de plusieurs activités : camping et beach party à la Baie des sables, randonnée annuelle en canot, terrain de jeux pour les enfants, visite de la Wapikoni mobile, camps musicaux et de théâtre, jardinage, activités sportives, création artisanale, spectacles. « Le canot-camping est un prétexte communautaire pour refaire des routes qui étaient empruntées autrefois pour redonner le goût aux gens de la communauté de faire des séjours en canot. Ils réalisent qu'ils ont un territoire merveilleux » explique Daniel Lemieux.

 

>> Les personnes intéressées par les séjours culturels et les produits artisanaux peuvent joindre les responsables de la vie communautaire à Kitcisakik.

 

 

 

Print Friendly and PDF

Commentaires

Publicités

Vous vous apprêtez à être redirigé
vers la Boutique des arts CULTURAT.

Continuer Annuler