Menu

  • ACHAT LOCAL ET MÉTIERS D'ART
  • ACHAT LOCAL ET MÉTIERS D'ART
  • À LA UNE
  • ÉDITORIAL

Articles // Musique

Du 23 au 27 mai à Amos

Le rock et le blues façon L’Ad Hoc

// Bruce Gervais - 1 mai 2012

Numéro : Mai 2012

 

Carl Tremblay

 

Cinq jours de rock et de blues, c’est ce que proposent les propriétaires du Bar billard L’Ad Hoc d’Amos pour célébrer la venue prochaine de l’été. L’harmoniciste Jim Zeller sera de la fête tout comme Carl Tremblay, un autre virtuose de musique à bouche. Jennifer Martel et Dany Lemelin désirent faire de leur festival Rock and Blues un événement annuel.

 

Carl Tremblay a deux passions : le blues et l'harmonica, dont il joue depuis plus de 35 ans. Il a donné des concerts un peu partout en Amérique du Nord et en Europe et fut amené à côtoyer certains des plus grands musiciens du blues, dont Buddy Miles, Joe Cocker, Etta James, les Blues Brothers, BigMama Thornton, et bien d'autres. Au Québec, il a fait les premières parties des concerts de nombreuses vedettes, tels que Johnny Winter, John Mayall, Junior Wells et B.B. King. Il ne fait aucun doute que Carl Tremblay est un pilier de l'élite du blues locale. « C’est un peu grâce à lui que naît cet événement. Notre rencontre s’est faite presque naturellement. Je me suis rendu compte qu’il avait connu mon père et à partir de là, sachant que j’étais propriétaire d’un bar à Amos, il s’est dit ouvert à convaincre des amis musiciens de venir jouer chez nous », explique Dany Lemelin. Parmi les amis de Carl Tremblay : Jean Millaire et sa nouvelle protégée Andrée Dupré : « Une voix qui nous rappellera Marjo et l’époque de Corbeau », souligne Jennifer Martel.

 

« Jimmy James sera parmi les musiciens invités à ce festival qui devrait marquer par son côté chaleureux », de dire la copropriétaire de L’Ad Hoc : « Depuis trois ans, on cherche à créer une sorte de grande famille et je pense qu’on y arrive, c’est comme ça que je vois l’accueil des musiciens, mais aussi de ceux qui viennent les écouter ». Carl Tremblay sera là durant tout l’événement avec nombre d’amis dont l’un est qualifié d’invité mystère. « Je peux simplement dire que c’est le plus grand rockeur du Québec », dit en riant Jennifer Martel. Le festival Rock and Blues devrait se terminer par un grand « jam » sur la terrasse, le dimanche après-midi.

 

Print Friendly and PDF

Commentaires

Publicités

Vous vous apprêtez à être redirigé
vers la Boutique des arts CULTURAT.

Continuer Annuler