Menu

  • ACHAT LOCAL ET MÉTIERS D'ART
  • ACHAT LOCAL ET MÉTIERS D'ART
  • À LA UNE
  • ÉDITORIAL

Articles // Théâtre

La troupe Brin d’folie poursuit son exploration des diverses formes théâtrales avec une pièce de Patrick Sénécal

Fous du théâtre

// Stéphanie Poitras - 1 juil. 2011

Numéro : Juillet / Août 2011

 

Les comédiens Marc Provencher et Tommy Allen lors des répétitions de Les aventures de l'inspecteur Hector
photo : CYCLOPES

 

Pour sa 8e saison, après avoir fréquenté la comédie shakespearienne il y a deux ans et la comédie romantique l’été dernier, la troupe Brin d'Folie se lance dans l’univers de l’auteur de polars Patrick Sénécal. Pas question d’un horrible et sanglant suspense, mais bien d’une rencontre avec l'inspecteur Hector, la duchesse Ethel Sèche et ses convives. Avec cette pièce pleine de rebondissements, la troupe promet un bon moment rempli de folie, et ce 11 fois plutôt qu’une, dès le 30 juin.

 

C’est un peu par hasard que Brin d’folie a arrêté son choix sur la loufoque et peu connue pièce Les aventures de l'inspecteur Hector. Patrick Sénécal, que l’on connait pour son habileté dans l'horreur, nous montre, avec cette pièce, son côté givré. Mélanie Nadeau, présidente et membre fondatrice de la troupe, explique: « On a fait différents genres, mais c’est une première pour l'absurde, c'est une pièce super éclatée! » L'histoire tourne autour d'un meurtre survenu lors d'un hyper chic souper à la demeure de la duchesse Ethel Sèche. Voulant trouver qui est le coupable de ce geste sordide, elle demande l'aide de nul autre que l'inspecteur Hector! Mais la tâche s'annonce plutôt ardue, car tous peuvent être suspects, même les gens du public.

 

 

 

Plusieurs comédiens ayant participé aux plus récentes productions de la troupe Brin d’folie sont de retour, dont Stéphane Gélinas (dans le rôle titre), Chloé Paradis, Tommy Allen, Marc Provencher et, bien évidemment, Mélanie Nadeau, auxquels se joint une petite nouvelle, Marie-Ève Gauthier.

 

C’est au montréalais Étienne Jacques qu'est revenue la tâche de signer la mise en scène de cette année. Si son nom semble familier, c’est peut-être parce qu’il était de la distribution de La folle odyssée de Bernadette présentée à Amos l'automne dernier. Il fait des allers-retours depuis afin de peaufiner la pièce, mais il s’est installé ici un mois entier pour procéder aux derniers ajustements. Mélanie Nadeau explique le choix du metteur en scène : « Lorsqu’il est venu en région l’an dernier, il est littéralement tombé en amour avec l’Abitibi-Témiscamingue, il a donc accepté ce beau défi avec joie. » Si l’an dernier, c’est la présidente et comédienne qui occupait cette tâche de chef d’orchestre, elle a plutôt opté pour un retour sur les planches cet été : « Je sentais que j’avais encore à apprendre en tant que comédienne, et avec les yeux nouveaux d’Étienne, je sens que je peux développer encore plus mon jeu. »

 

 brindfolie.ca

 

 

 

Print Friendly and PDF

Commentaires

Publicités

Vous vous apprêtez à être redirigé
vers la Boutique des arts CULTURAT.

Continuer Annuler