Menu

Chroniques // Poste d'écoute

Sociopathic Freedom Pop

Sociopathic Freedom Pop

// Jenny Corriveau - 1 juil. 2016

Numéro : Juillet-août 2016

 

 

Comme un Mini-Wheats pour mes tympans, l’album éponyme de Sociopathic Freedom Pop est un parfait équilibre entre noirceur et légèreté. L’album, du même nom que le groupe, est un éclectique amalgame d’électro-pop-punk-alternatif qui se frotte même parfois aux limites du drum and bass et du psychoreggae-lugubre-hyperactif. (Oui, tout ça !)

 

Les puissantes et versatiles cordes vocales de Ms. Gold Sponge donnent le ton à chaque pièce : parfois langoureuse, parfois cassante, en s’arrêtant sur un murmure rauque et glauque sur Beth, ma favorite, qui débute dans une ambiance humide et brumeuse de soir d’Halloween et qui casse en plein milieu sur un riff de guitare similireggae dans une joyeuse morbidité.

 

En somme, à 99 % joyeux et 1 % funèbre, l’album parfaitement balancé, aussi morbide qu’irrésistible, mérite de se faire écouter en entièreté. Si le but était d’hypnotiser par le rythme en faisant sautiller nos pieds d’euphorie musicale, mission accomplie ! À quand le spectacle ? \\

 

Appréciation 4,5/5

 

Print Friendly and PDF

Commentaires

Publicités

Vous vous apprêtez à être redirigé
vers la Boutique des arts CULTURAT.

Continuer Annuler