Menu

Chroniques // Impro

Bilan du Festival des Langues sales de La Sarre

// Louis-Eric Gagnon - 8 avril 2016

Numéro : Avril 2016

 

photo : Elye Cr

 

La neuvième édition du Festival des Langues sales a été marquée par un fort travail d’adaptation. Avec la fermeture du Bistro La Maîtresse, il a été décidé de se déplacer aux quatre coins de La Sarre, décision qui aura ultimement porté fruit.

 

Tout a commencé l’automne dernier avec la grande campagne positive qui avait pour but de faire connaître l’événement et que les gens se l’approprient. Le déclic s’est fait et l’organisation a gagné son pari avec de nouveaux partenaires comme le Rouge Café, le Resto-Bar La Relève ainsi que le Motel Villa mon repos.

 

Marie-Luce Doré, responsable des communications, dresse un bilan très satisfaisant de cette dernière édition : « Notre 5 à 7 d’ouverture et d’improvisation était plein : il a même fallu ajouter des chaises. Ce coup d’envoi a donné l’énergie nécessaire pour surfer toute la fin de semaine. Les Frères Goyette nous ont amenés dans un univers loufoque et festif. Quant au concours de bitchage de village, la compétition a été féroce et le pointage a été serré. » C’est finalement le village de Dupuy qui a remporté les grands honneurs, représenté par Dany Provost. La table est mise pour la dixième édition en 2017, qui coïncidera avec le centenaire de la ville de La Sarre. \\

 

 

 

 

 

Print Friendly and PDF

Commentaires

Publicités

Vous vous apprêtez à être redirigé
vers la Boutique des arts CULTURAT.

Continuer Annuler