Menu

Chroniques // Poste d'écoute

Keith Kouna // Du plaisir et des bombes // L-A be

// Évelyne Papillon - 1 juil. 2013

Numéro : Juillet / Août 2013

 

 

Keith Kouna aborde de sa voix nasillarde l’amour, le sexe et la guerre avec un délicieux cynisme. Le rock, le punk, l’électro et le folk servent des textes habiles. La pièce Tic Tac oppose l’amour au chaos du monde sur un riff de guitare accrocheur. Pas de panique rit du star system, « j’entends des voix qui me disent indie, trendy, hipster, preppy ». Anna donne froid dans le dos. Batiscan, touchante de simplicité, évoque le père décédé : « Pis tu sais ben qu’j’pas fort sé prières/Sauf quand chus dans marde/Ou trop content ». Le sexe, chanson drôle et rock, parle de son omniprésence. La fille parle d’une amoureuse épuisante. Jazzée, Les pouliches, parlent de l’oscillation entre deux filles, « Quel est le meilleur des deux pièges? ». Un album imagé, audacieux, beau et crade à la fois. 

 

4/5

 

Print Friendly and PDF

Commentaires

Publicités

Vous vous apprêtez à être redirigé
vers la Boutique des arts CULTURAT.

Continuer Annuler