Menu

Chroniques // Poste d'écoute

Chronique « Poste d'écoute »

Melissa Auf der Maur – Out of Our Minds

// Stéphane Racicot - 1 mai 2010

Numéro : Mai 2010

 

 

Fille du journaliste Nick Auf der Maur, défunt chroniqueur et conseiller politique municipal, et de Linda Gaboriau, traductrice et première femme DJ à Montréal, cette grande amie de Rufus Wainwright a collaboré avec Courtney Love, The Smashing Pumpkins et Nicola Sirkis du groupe culte Indochine. Six ans après le très bon Auf der Maur, la belle rockeuse rousse nous présente une oeuvre quadri disciplinaire ayant pour titre Out of Our Minds, qui allie musique, cinéma, BD et site web. Rien de moins. Conçu précisément à partir de la pièce Out of Our Minds, ce disque rapproche coeur et cerveau, masculin et féminin ainsi que rêve et réalité. Il existe très peu de moments faibles sur cet opus de douze morceaux (treize si vous choisissez la version de l’album avec la pièce bonus). Isis Speaks, Meet Me On The Dark Side (celle-ci arbore particulièrement la touche MAdM), The Key et The One figurent parmi les meilleures plages. E nregistré au Canada, à New York et en Californie sur une période de trois ans, Out of Our Minds est produit et mixé par un nombre important de collaborateurs, dont Jordon Zadorozny (Sam Roberts), Chris Goss (QOTSA, UNKLE), Alan Moulder (Depeche Mode, Smashing Pumpkins) et Mike Frazer (Franz Ferdinand, AC/DC). On atteint le summum de l’album avec Father’s Grave, un duo très particulier avec le légendaire hard rocker et fondateur des Misfits Glenn Danzig. U n autre très bel accomplissement de la part de la bassiste la plus connue de la planète.


4/5

 

Print Friendly and PDF

Commentaires

Publicités

Vous vous apprêtez à être redirigé
vers la Boutique des arts CULTURAT.

Continuer Annuler