Menu

Chroniques // Poste d'écoute

Chronique « Poste d'écoute »

Pearl Jam - Backspacer

// Philippe Lebel - 1 déc. 2009

Numéro : Décembre 2009 / Janvier 2010

 

 

Le groupe Pearl Jam est un des plus populaires de la planète en spectacle et il remplit des arénas, année après année, partout sur le globe. La formation s’est forgée depuis longtemps une réputation très solide de « band live ». Cependant, même si les nouveaux albums sont devenus plutôt rares (3 ans depuis le dernier et excellent album éponyme), ceux-ci en valent largement la peine. En fait, le groupe pourrait aussi bien décider de jouer principalement du nouveau matériel en spectacle et le contenu serait encore d’excellente qualité. Mais on parle ici d’un band mythique, voire légendaire et qui n’hésite pas à faire plaisir à ses nombreux fans avec plusieurs classiques à chaque performance scénique. Qu’à cela ne tienne, le dernier album Backspacer est tout à fait réussi. Depuis le début des années 2000, l’influence des vieux groupes punk tels que The Clash et surtout The Ramones est plus présente dans le son du band que celle des groupes rocks des années 70. Une des pièces de l’album s’intitule d’ailleurs Johnny Guitar, en hommage au défunt guitariste Johnny Ramone, du groupe punk new yorkais. Bref, Backspacer est un bon album qui prouve que le public devrait s’intéresser davantage au nouveau matériel de la formation de Seattle. Un album un peu moins efficace que le précédent qui fut définitivement sous-estimé, mais un très bon album quand même. Un peu tranquille vers la fin et un peu court en durée cependant. Les pièces Gonna see my friend, Got Some et Force of Nature sont tout simplement délicieuses. On en aurait pris plusieurs comme celles-ci. Pearl Jam demeure un des bands les plus fidèles de la planète rock envers ses fans.

 

4/5

 

Print Friendly and PDF

Commentaires

Publicités

Vous vous apprêtez à être redirigé
vers la Boutique des arts CULTURAT.

Continuer Annuler