Menu

  • ACHAT LOCAL ET MÉTIERS D'ART
  • ACHAT LOCAL ET MÉTIERS D'ART
  • À LA UNE
  • ÉDITORIAL

Articles // Général

TOURISME ET FESTIVALS

UN BAIN DE FORÊT CHEZ LA COUREUSE DES BOIS

// Mariane Ménard - 25 juin 2019

Numéro : Juillet-août 2019

 

photo : Éric Désabrais

 

Un lieu d’hébergement en pleine nature, combiné à une immersion en forêt et une expérience culturelle, voilà ce que propose Stéphanie Rouillard, la Coureuse des bois. Dans son domaine situé en Abitibi-Ouest, à mi-chemin entre Rouyn-Noranda et La Sarre, elle accueille les touristes en quête d’une expérience abitibienne authentique comme les amoureux de la nature venus des villes voisines pour mettre leur quotidien sur pause pendant quelques heures.

 

En plus de l’hébergement, l’entrepreneure offre l’expérience des « bains de forêt ». Inspirée par la sylvothérapie, une méthode fondée sur la reconnaissance des bienfaits de la forêt sur la santé, la propriétaire propose, deux fois par semaine, des « décroches », soit des balades accompagnées en forêt. Les séances sont d’une durée de trois heures et allient parcours animé, méditation et immersion, tant dans la forêt que dans l’histoire de la région. « Ma vision a toujours été d’amener des touristes pour leur faire faire une immersion dans notre culture », précise Stéphanie Rouillard. La démarche, profondément liée au territoire, s’inspire des histoires minière et forestière, mais aussi de l’histoire de l’Abitibi-Témiscamingue avant, pendant et après la colonisation. « Quand j’amène les gens en forêt, je leur explique l’histoire de la place et ce que ça a fait à notre culture », soutient-elle.

 

En Abitibi, la forêt abonde et semble accessible. Pourtant, la popularité des escapades qu’elle propose confirme à la Coureuse des bois que ses « Bains de forêt » répondent à un besoin. Plus qu’une balade en plein air, c’est une rencontre intime et personnelle avec la forêt telle que la perçoit Stéphanie Rouillard.

 

Des œuvres d’art font peu à peu leur apparition au domaine de la Coureuse des bois. Stéphanie Rouillard explique que l’art fait aussi partie de l’expérience qu’elle propose. Elle souhaite que se développent des projets artistiques in situ, soit des créations élaborées en fonction du lieu. D’autres projets sont également en préparation, dont celui d’une scène destinée à accueillir des musiciens et à proposer différents concerts en plein air.

 

 

Print Friendly and PDF

Commentaires

Publicités

Vous vous apprêtez à être redirigé
vers la Boutique des arts CULTURAT.

Continuer Annuler