Menu

  • ACHAT LOCAL ET MÉTIERS D'ART
  • ACHAT LOCAL ET MÉTIERS D'ART
  • À LA UNE
  • ÉDITORIAL

Articles // Arts visuels

Jeunesse

Petits bonheurs, grands sourires

// Véronic Beaulé, Suzan Devost, Maude Labrecque-Denis - 26 juin 2018

Numéro : Juillet-Août 2018

 

 

Du 28 avril au 31 mai dernier, parents et enfants étaient invités à venir vivre des expériences culturelles diversifiées un partout dans la région grâce au festival Petits bonheurs Abitibi-Témiscamingue. Pour sa 3e édition, l’événement présentait plus d’une trentaine d’activités, dont deux spectacles internationaux. 

 

DES ACTIVITÉS BIEN ADAPTÉES

 

Charlotte, maman du petit Mathis (2 ans), a assisté au spectacle Tendre qui avait lieu le 3 mai au Théâtre du Rift de Ville-Marie. « C’est vraiment intéressant de pouvoir assister à ce type de spectacle. Mon fils a 2 ans et je suis surprise à quel point ils ont réussi à capter son attention du début à la fin. » Lise, éducatrice en CPE, note l’aspect éducatif de l’activité : « C’est un spectacle du travaillequi fait travailler l’imagination chez les petits spectateurs. J’ai beaucoup aimé l’interaction que les artistes avaient avec les enfants. »

 

LA CRÉATION EN ACTION

 

Sous le thème « Des mondes à créer », petits et grands ont été encouragés à participer à deux installations évolutives au Centre d’exposition de Val-d’Or. L’artiste Marie-Ève Martel a fait fabriquer des champignons en pâte Fimo et en pâte à modeler aux participants. Ceux-ciLes objets ont ensuite été installés dans sa forêt imaginaire, rétroprojetée sur deux grands murs. Cette œuvre immense évoluera jusqu’à la fin de l’exposition Hétérotrophes le 17 juin. Le duo Mere Phantoms, formé de Maya Ersan et Jaimie Robson, a quant à lui installé une grande œuvre d’ombres interactives, en grande partie créée par des élèves des écoles Le Transit (Val-d’Or) et Amick Wiche (Lac-Simon). Les enfants étaient aussi invités à contribuer à l’œuvre via un atelier de création.

 

ÉLARGIR LES HORIZONS

 

Dix courts métrages provenant de partout dans le monde ont été présentés au Théâtre du cuivre de Rouyn-Noranda le 6 mai dernier. Sélectionnés par le Festival international du film pour enfants de Montréal (FIFEM), les films étaient tous présentés en français ou sans dialogue. Léonard, 4 ans, a beaucoup aimé sa matinée cinéma : « C’était le fun maman, les petits rois étaient drôles. En plus je me suis fait un ami! » Comme quoi la culture peut aussi être source de rapprochement social. 

 

En tout, ce sont 25 organismes et lieux, parfois inusités, qui ont répondu à l’appel, pour le plus grand plaisir des tout-petits… et des parents. 

 

Print Friendly and PDF

Commentaires

Publicités

Vous vous apprêtez à être redirigé
vers la Boutique des arts CULTURAT.

Continuer Annuler