Menu

  • ACHAT LOCAL ET MÉTIERS D'ART
  • ACHAT LOCAL ET MÉTIERS D'ART
  • À LA UNE
  • ÉDITORIAL

Articles // Cinéma et arts numériques

Il était une fois dans l’Ouest

Un regard sur l’histoire de l’industrie minière en Abitibi-Témiscamingue

// Michèle Paquette - 10 mars 2016

Numéro : Mars 2016

 

Courtoisie / Facebook

 

Depuis le 18 janvier, TVC9 présente une série intitulée A-T minière : Il était une fois dans l’Ouest, un projet de 17 épisodes développé par Productions Balbuzard. La série, qui touche tous les aspects de l’industrie minière en Abitibi-Témiscamingue et au Nord du Québec, est réalisée à travers des témoignages de gens du milieu. Elle vise à présenter au public tous les aspects fascinants de ce monde encore souvent bien méconnu.

 

La production a duré plusieurs mois et a impliqué une quinzaine de personnes. Marc-Antoine Jetté a eu l’idée originale et a agi à titre de producteur exécutif, rôle partagé avec Jérémie Monderie-Larouche, Maude-Labrecque-Denis et Émilie Villeneuve. C’est Virgil Héroux-Laferté qui s’est chargé de la réalisation.

 

Les émissions furent réalisées sous forme de témoignages afin de garder le côté humain, révèle Virgil Héroux-Laferté. Toutes les dimensions de l’industrie minière furent abordées en partant de l’Abitibi-Témiscamingue et de deux mines du Nord du Québec : l’histoire, le cycle de vie d’une mine, de la prospection à la restauration en passant par les processus de développement et d’exploitation, les métiers, les gens impliqués dans l’industrie minière, ainsi que l’aspect technologique, qui joue un rôle de plus en plus important. « On est un super exemple à l’international et on ne le sait même pas! » explique Maude Labrecque-Denis.

 

 

Par ailleurs, on a interviewé des mineurs ainsi que leurs conjointes et enfants, car c’est une vie très difficile autant pour les uns que pour les autres. On a également accordé une attention toute spéciale aux anciens mineurs, qui ont vécu des expériences fort différentes des travailleurs miniers contemporains.

 

Dans une entrevue qu’elle a accordée à Radio-Canada, Maude Labrecque-Denis mentionne que la série s’intéresse notamment à la faille de Cadillac et à l’existence possible d’un potentiel non exploité, ce à quoi le géologue Jean-François Ouellette répond positivement, dans le cadre de l’épisode Les chasseurs de trésor.

 

Pour donner une idée du projet, les quatre premières émissions sont : La ruée vers l’Ouest, un segment historique, Portrait global de l’industrie minière actuelle, Les chasseurs de trésors, qui traite de l’exploration minière, et Des hommes forent, sur les métiers traditionnels. En tout et pour tout, c’est au-delà de 30 organisations qui ont participé de près ou de loin à ce projet.

 

Pour la réalisation de la série, Productions Balbuzard a répondu à un appel lancé par TVC9. Ce qui a épaté Maude Labrecque-Denis, responsable des relations publiques, c’est « de voir l’engouement du diffuseur et de l’industrie ainsi que la réceptivité du public et toute l’ampleur que le projet a pris ». Selon elle, les astres étaient bien alignés pour la réalisation de cet ambitieux projet! Pour un aperçu de la série, des capsules sont disponibles en ligne sur Youtube. \\

 

 

 

 

 

Print Friendly and PDF

Commentaires

Publicités

Vous vous apprêtez à être redirigé
vers la Boutique des arts CULTURAT.

Continuer Annuler