Menu

  • ACHAT LOCAL ET MÉTIERS D'ART
  • ACHAT LOCAL ET MÉTIERS D'ART
  • À LA UNE
  • ÉDITORIAL

Articles // Musique

Le FME présente la 2e édition des Quartiers d’hiver

Un saut dans Quartiers d’hiver 2016

// Jessica Lesage - 22 févr. 2016

Numéro : Mars 2016

 

Mathieu Joanisse, directeur général du FME, s'est prêté au jeu de Christian Leduc, photographe, et de Karine Berthiaume, directrice artistique.
photo : Christian Leduc

 

Le lièvre est surtout actif durant la nuit ainsi qu’aux lever et coucher du soleil. Il poursuit ses activités même pendant la saison hivernale, mais doit s’adapter aux changements de la végétation et de la disponibilité de la nourriture.

 

Karine Berthiaume, artiste, a choisi le lièvre pour symboliser la 2e édition des Quartiers d’hiver (QH). Pourquoi ? « Parce que c’est wild. »

 

En manque de musique depuis le dernier FME? Sors ta fourrure et propulse-toi dans le territoire boisé et musical de l’Abitibi-Témiscamingue. Durant trois jours, sois, toi aussi, wild. Mais attention, pour chasser les découvertes musicales d’une vingtaine de groupes tous genres confondus, il te faudra un kit de survie.

 

Casquette, brosse à dents, parce qu’on ne sait jamais ce qui peut arriver et de l’eau, beaucoup d’eau! – Mathieu Joanisse, directeur général

 

Chaussures confortables, s’habiller en pelure d’oignon, Tylenol et Kleenex parce que la condensation, ça joue des tours! – Claudine Gagné, agente aux communications et à la promotion

 

Plusieurs manteaux, plusieurs paires de bottes d’hiver! L’an passé, j’ai dû tout prêter à 5-6 programmateurs français. J’ai eu tellement froid! – Sandy Boutin, président

 

Le terrier

 

Pour sa programmation, QH n’a pas voulu défaire l’habitacle naturel du Vieux Noranda.

 

On fait attention d’imbriquer les acteurs d’ici, la sphère culturelle de la région et de la ville. Le volet local est important et donc l’implication de communauté aussi. – Sandy Boutin

 

Chaque 2e vendredi du mois, Les Volubiles sont dans le terrier du Petit Théâtre du Vieux Noranda. C’est un succès assuré alors on ne les déloge pas ! Ils deviennent Les Volubiles - spécial musique.

 

Run Noranda, c’est l’accomplissement du Rouynorandien Mathew James. Il va te faire taper des pattes sur son rythme hip-hop en t’offrant le lancement de son 1er album.

 

La formation hardcore de la région Evil Prevails profite aussi de QH pour sortir son premier EP, Orlov. Le groupe, à surveiller sérieusement si tes oreilles ne font pas dans la fourrure, foulera la scène en compagnie d’Obey the Braves.

 

Une espèce recherchée

 

Le FME, ça fait des p’tits. Les artistes se parlent. Le résultat est un bel éventail de performances et de visites pour les audiophiles. Par exemple, Dumas et Random Recipe sont en fin de cycle dans leur tournée alors que SUUNS et Plants and Animals viennent casser leurs chansons avant la sortie de leurs albums Hold/Still et Waltzed in from the Rumbling, au printemps. Impossible de passer à côté de projets grâce au FME et Quartiers d’hiver.

 

D’ailleurs, si, en observant la programmation, tu as du mal à flairer ce qui pourrait te séduire, voici quelques pistes :

 

Organ Mood. Pour son côté organique et l’aspect artistique du projet. Le VJ s’amuse avec quatre projecteurs et des acétates. Comme quand on était petits. – Mathieu Joanisse

 

Plants and Animals. J’ai beaucoup côtoyé Warren, le chanteur, et c’est une bête de scène. C’est mon bonbon personnel avant même la sortie de leur nouvel album! SUUNS aussi! Deux spectacles avec du matériel privé pour nous – Sandy Boutin

 

BEYRIES. Juste ses deux extraits qui sont sur son compte Soundcloud m’ont complètement jetée à terre. J’ai aussi eu la chance de lui parler pis personnellement, c’est un humain extraordinaire. Ça donne un sens et un poids aux paroles – Claudine Gagné

 

La cachette

 

Toujours en quête d’amélioration, cette année, QH met sur pied un endroit où tu peux te rassembler. Direction sous-sol du Petit Théâtre du Vieux Noranda pour te réfugier sous une pile de vinyles, gracieuseté de Joubec, pour te faire tailler la touffe, une signature de Franz Authentische Barbier, et pour te faire tatouer par Marc-André Boucher. Un moyen efficace de créer un rapprochement entre les artistes, festivaliers et journalistes.

 

Je suis certaine qu’il va y avoir des gens assez fous pour se faire tatouer sur un coup de tête ! J’ai hâte de voir la réaction!

Le ferais-tu?

Ah Seigneur Dieu! Sûrement! Je suis forte sur les coups de tête intelligents. – Claudine Gagné

 

Effet lièvre

 

Quartiers d’hiver est la preuve de la continuité de l’innovation sur le territoire. L’an dernier, malgré un froid polaire, 3500 entrées ont été enregistrées.

 

Tout va être concentré dans Noranda cette année. Le soir, c’est là que la fête se passe. Ça va être comme revenir dans le temps du Boomtown. C’est à Noranda que ça brassait et c’est ça qu’on veut recréer. – Mathieu Joanisse

 

C’est en solitaire, parfois en groupe, les oreilles pointées vers le haut que tu peux maintenant bondir vers la 2e édition des Quartiers d’hiver. Peu importe le lieu que tu choisiras comme gîte, la rapidité avec laquelle tu dévoreras la musique ou le mode de vie que tu adopteras durant ta chasse, il y aura toujours une place pour que tu fasses ton saut ici, à Noranda. \\

 

 

Print Friendly and PDF

Commentaires

Publicités

Vous vous apprêtez à être redirigé
vers la Boutique des arts CULTURAT.

Continuer Annuler