Menu

  • ACHAT LOCAL ET MÉTIERS D'ART
  • ACHAT LOCAL ET MÉTIERS D'ART
  • À LA UNE
  • ÉDITORIAL

Articles // Général

Tourisme et développement durable

Des municipalités de la région emboîtent le pas à Culturat!

// Yves Prévost - 3 avril 2014

Numéro : Avril 2014

 

Preissac
photo : Ariane Ouellet

 

Le projet Culturat vise à présenter aux touristes du reste du Québec la créativité et l’originalité de l’Abitibi-Témiscamingue en 2015. Certaines des activités déployées pour l’occasion auront un caractère durable. Voici quelques initiatives intéressantes de municipalités qui ont à cœur la mise en valeur du paysage et de l’environnement.

 

Mise en valeur de l’esker à St-Mathieu-d’Harricana

 

À St-Mathieu-d’Harricana, un pavillon à aire ouverte sera construit sur le chemin des Sablières. Un parcours sera également aménagé pour se rendre au pavillon avec, en chemin, un accès d’eau potable. « Actuellement, la population n’a pas d’accès direct à l’eau de l’esker. Grâce à ce projet, cette eau sera de nouveau accessible, gratuitement », explique Véronique Trudel, agente de développement à St-Mathieu-d’Harricana.

 

Le pavillon comportera six panneaux d’interprétation sur la géologie de la région, avec des capsules explicatives sur l’histoire et la culture autochtone. Un artisan charpentier de La Motte, Mathieu Longpré, sera en charge de la construction du pavillon.  

 

L’inauguration est prévue le 15 mai prochain, et le lieu sera ouvert chaque année durant la saison estivale.

 

Virage écologique à Preissac

 

À Preissac, c’est sous le thème « Culturellement écoresponsable » que s’articule la participation à Culturat. Toute la ville est mise à contribution. « Nos réunions de travail se font maintenant sans papier », explique Stéphan Lavoie, maire de la municipalité. « Les rencontres avec les citoyens se font avec des présentations Power Point, les conseillers ont leurs documents sur des clés électroniques. Pour la correspondance, elle se fait évidemment aux couleurs de Culturat », ajoute-t-il. De plus, les ampoules extérieures de 150 Watts de l’hôtel de ville ont été remplacées par des ampoules 60 watts, de la couleur bleue de Culturat.

 

Les jeunes sont également impliqués. « En plus du Comité Jeunesse Culturat qui a été mis sur pied afin de proposer des projets écoresponsables, 40 jeunes ont été invités à faire des bricolages en lien avec Culturat », explique avec enthousiasme le maire de Preissac.

 

Le projet le plus visible, cependant, sera l’Agora naturel, un agora de près de 500 places aménagé près du belvédère qui sera en fonction en 2015. Comme il se doit, sculpteurs et artisans locaux seront mis à la tâche. « Nous envisageons d’y faire des matchs d’impro, des conférences en environnement et des spectacles », explique Stéphan Lavoie.

 

Le maire juge important de souligner la participation citoyenne des gens de Preissac. « Ils se donnent énormément dans plusieurs sphères d’activités culturelles, explique-t-il, et pour nous, Culturat est un levier vers l’unité de notre région pour une cause rassembleuse, mais aussi un levier touristique et économique. »

 

Pour plus d’information, vous pouvez consulter le site web de l’organisme.

 

 

Print Friendly and PDF

Commentaires

Publicités

Vous vous apprêtez à être redirigé
vers la Boutique des arts CULTURAT.

Continuer Annuler