Menu

  • ACHAT LOCAL ET MÉTIERS D'ART
  • ACHAT LOCAL ET MÉTIERS D'ART
  • À LA UNE
  • ÉDITORIAL

Articles // Tourisme

Il y a 325 ans, le chevalier de Troyes s’arrêtait au Fort-Témiscamingue

« Le temps passe, mais l’histoire reste »

// Amélie Roberge - 1 juin 2011

Numéro : Juin 2011

 

photo : Parcs Canada/Fort-Témiscamingue

 

 

C’est sur ces simples paroles que commence la chanson du 325e anniversaire du passage de l’expédition du chevalier de Troyes au Fort-Témiscamingue. Martin Bernard, auteur-compositeur, n’aurait pu trouver mots plus justes pour décrire ce projet commémoratif d’envergure. Le Comité organisateur n’a pas lésiné sur les efforts pour raviver l’esprit du célèbre chevalier et nous a préparé tout un éventail d’activités.

 

Le 30 mars 1686, le chevalier de Troyes quitte Montréal à la tête d’un détachement d’une centaine d’hommes. Le but ultime : parcourir plus de 800 kilomètres pour aller prendre possession des postes de traite anglais de la baie d’Hudson. Cette expédition, considérée comme l’une des plus spectaculaires du régime français, permettra aux Français de prendre le contrôle du commerce des fourrures et ainsi d’asseoir la souveraineté de la Nouvelle-France sur les ressources et le territoire. Le passage de ces courageux hommes sur le site du Fort-Témiscamingue a permis de lier la région à ce haut fait de l’histoire du Canada.

 

« Nous voulons, par nos activités et événements, ramener à la mémoire de nos visiteurs ces hommes qui ont façonné notre pays et lui ont donné une identité », fait observer Réal Couture, créateur du concept des fêtes commémoratives.

 

Un été « Fort » chargé

Malgré la taille du projet, on a insisté pour lui donner une couleur régionale. « Nous souhaitons en faire un projet de communauté, non pas juste de Parcs Canada, pour le bénéfice actuel et futur du tourisme témiscamien », indique Marlyn Rannou, chef de l’équipe de l’expérience du visiteur au Lieu historique national du Fort Témiscamingue. Les festivités mettront donc en vedette artistes et artisans locaux. « Nous souhaitons également accroître le sentiment d’appartenance de la population locale et régionale par rapport au site », d’ajouter Mme Rannou.

 

Le calendrier d’activités auxquelles les visiteurs pourront participer au Fort-Témiscamingue est bien garni. Du 30 mars au 17 août, les Chroniques d’un voyage extraordinaire sont diffusées à 9 h 45 sur les ondes de CKVM ainsi que sur le site web de la station(ckvmfm.com).

 

Depuis le 6 mai, la Salle Augustin-Chénier présente l’exposition cartographique Terra Incognita, sur les traces de Troyes, de Luc Bévart, qui sera déplacée au Fort-Témiscamingue le 1er juillet. Les visiteurs pourront s’offrir en juillet un voyage dans le temps en compagnie notamment de l’historien Marcel Tessier et de la troupe Les Habitants de la Nouvelle-France.

 

Le 100e anniversaire de Parcs Canada sera souligné avec un spectacle de musique traditionnelle mettant en vedette Les Tireux d’Roches. Au mois d’août, un marché public et une dégustation de mets algonquins seront organisés, puis deux causeries viendront souligner le mois de l’archéologie. Enfin, le 20 août, le président d’honneur des fêtes, M. Albert Millaire, viendra animer un « Moulin à paroles » pour la clôture des festivités.Autant de façons de célébrer ce chapitre passionnant de l’histoire du Canada.

 

Print Friendly and PDF

Commentaires

Publicités

Vous vous apprêtez à être redirigé
vers la Boutique des arts CULTURAT.

Continuer Annuler