Menu

  • ACHAT LOCAL ET MÉTIERS D'ART
  • ACHAT LOCAL ET MÉTIERS D'ART
  • À LA UNE
  • ÉDITORIAL

Articles //

L’UQAT accueille un colloque en art-thérapie

L’ART QUI FAIT DU BIEN

// Louise Lambert - 1 juin 2011

Numéro : Juin 2011

 

L’UQAT accueille un colloque en art-thérapie

 

L’ART QUI FAIT DU BIEN

par Louise Lambert

 

Pendant que les guitares du monde embraseront le Vieux-Noranda, l’art-thérapie fera vibrer d’autres cordes sensibles dans le cadre du colloque intitulé Quêtes d’identités : la toile de fond des art-thérapies, présenté par l’UQAT, les 2, 3 et 4 juin, à Rouyn-Noranda.

 

Avec l’art pour matière première, cet événement est l’occasion, pour les professionnels de l’intervention auprès des personnes, de discuter et d’expérimenter diverses approches de l’art-thérapie. Ce que révèle la lecture du programme, c’est l’impressionnant concentré d’expertise et d’expérience que réunit la vingtaine de conférenciers, ce que ne manqueront pas de démontrer les ateliers, exposés et tables rondes qu’ils animeront tour à tour. Parmi ces personnes qui prendront la parole, l’on compte plusieurs professeurs de l’UQAT, signe que l’université régionale se démarque en ce domaine.

 

Ces spécialistes, qui proviennent d’institutions québécoises et européennes, exercent des professions allant de la psychiatrie à la criminologie, en passant par le travail social, la psychothérapie et l’enseignement, entre autres. Ces art-thérapeutes multiplient les compétences : l’une est aussi sculpteure sur pierre, une autre est comédienne et musicienne, artiste plasticienne ou dramathérapeute. Leurs interventions puisent à des disciplines artistiques aussi variées que le théâtre, la musique, la danse, les arts du cirque et les arts plastiques.

 

Il y sera bien sûr question de créativité, de quête d’identité et du bienfaisant pouvoir de transformation que rendent possible les diverses formes de l’expression créatrice dans un processus thérapeutique. Mais avant toute chose, ce colloque haut de gamme vient explorer et documenter les pratiques de l’art-thérapie en regard de tous ces maux qui affligent les êtres humains, qu’il s’agisse de délinquance sexuelle, de dépression, de violence ou de troubles envahissants du développement, pour n’en nommer que quelques-uns. Des ateliers créatifs libres viendront ponctuer ce carnet de bord déjà bien garni.

 

Pour l’UQAT, il s’agit d’un événement qui souligne avec éclat les dix ans de la première formation universitaire en art-thérapie offerte en français en Amérique du Nord, et il s’inscrit dans la foulée de l’annonce récente de la création d’un programme de maîtrise. Afin de répondre aux besoins des personnes qui aimeraient s’initier à cet univers aussi utile que fascinant, deux conférences seront accessibles au grand public, soit la conférence d’ouverture (2 juin, 19 h) et la conférence célébration (3 juin, 19 h).

 

Print Friendly and PDF

Commentaires

Publicités

Vous vous apprêtez à être redirigé
vers la Boutique des arts CULTURAT.

Continuer Annuler