Menu

  • ACHAT LOCAL ET MÉTIERS D'ART
  • ACHAT LOCAL ET MÉTIERS D'ART
  • À LA UNE
  • ÉDITORIAL

Articles // Tourisme

11e saison d’animation théâtrale au site historique d’Authier

La vie, la vie dans le Rang II

// Winä Jacob - 1 juin 2011

Numéro : Juin 2011

 

11e saison d’animation théâtrale au site historique d’Authier

 

La vie, la vie dans le Rang II

Par Winä Jacob

 

Pour une 11e saison, Gemma et ses acolytes attendent les friands d’Histoire dans la grange de l’École du Rang II. La pièce La vie dans le Rang II est de retour avec deux nouvelles aventures pour ceux qui visitent ce site historique, mais aussi pour ceux qui veulent se rappeler un passé pas si lointain. La première moitié du mois de juillet vibrera au rythme de Sa paqueter la fraise, tandis que la deuxième fera écho à C’tun bon soir.

 

La vie dans le Rang II était au départ, il y a 11 ans, l’histoire de Gemma et Ludivine, interprétées respectivement par Sophie Poulin et Hélène Girard. « Gemma, c’est la fille qui arrive de Montréal et débarque du train afin de venir défricher une terre avec son mari, mais qui trouve toujours que la vie à Montréal c’est bien mieux alors que pour Ludivine, c’est tout le contraire», explique Sophie Poulin, l’auteure des pièces. En 11 ans, Gemma en aura vécu des aventures, puisque chaque été, une ou deux nouvelles pièces sont créées, traitant de thèmes allant de la guerre à la mort de son premier mari et de son amie Ludivine, en passant par la conscription et un mariage de raison avec Joachin.

 

Afin d’être le plus fidèle possible au quotidien des premiers habitants de la région, Mme Poulin effectues de nombreuses recherches : « J’ai un certain cercle de personnes âgées que je consulte pour m’assurer de raconter des choses qui se passaient ici, et non dans le Bas-du-fleuve. Je regarde aussi des films, je lis des livres et je collecte des suggestions et des anecdotes. » C’est justement une de ces propositions qui est à l’honneur dans C’t’un bon soir. « Il y a quelqu’un qui m’a parlé de la Fête Dieu. Avec mes recherches, j’ai découvert que c’était pas exactement la même chose à Authier, qu’à Tachereau, qu’à Macamic. J’ai donc pris le tout pour en faire une seule histoire avec des idées typiques d’ici. »

 

L’Histoire : ressource renouvelable

 

Si C’t’un bon soir parlera de cette fête religieuse qui avait lieu une fois l’an ainsi que des soirées de fréquentations dans le rang, Se paqueter la fraise traitera quant à elle de la noyade de la douleur (littéralement) dans l’alcool et de la saison des confitures de fraises. « La région regorge d’histoires, mais comme on ne peut pas réinventer le passé, je me dis que c’est une source épuisable et qu’inévitablement je vais arriver au bout et ne plus avoir d’inspiration. Et chaque fois, une histoire vient à moi.»

                                                                                                                 

Pour la directrice de l’École du Rang II, Greta Nys, « La vie dans le Rang II est une activité complémentaire aux visites régulières de notre site pour augmenter notre achalandage. Ça permet de renouveler notre auditoire et de leur offrir une autre expérience de la vie dans les années 40.» La directrice ajoute que le centre innovera encore cette année avec la présentation de spectacles (deux pour adultes et deux pour enfants) de Gilles Parent en août.

 

Print Friendly and PDF

Commentaires

Publicités

Vous vous apprêtez à être redirigé
vers la Boutique des arts CULTURAT.

Continuer Annuler