Menu

Chroniques // Le coeur de L'Indice

Bilan annuel 2017/2018

EN MARCHE VERS LE 10E ANNIVERSAIRE

// La rédaction - 4 juil. 2018

Numéro : Juillet-Août 2018

 

photo : Ian Schneider via unsplash

 

Le 11 juin dernier à la Microbrasserie Le Prospecteur de Val-d’Or avait lieu la 9e assemblée générale annuelle de la Coopérative de solidarité du journal culturel de l’Abitibi-Témiscamingue, éditrice de L’Indice bohémien. 

 

En plus de constater les résultats des efforts fournis dans la dernière année, cette rencontre a été l’occasion d’asseoir les bases de l’année à venir, soit celle du 10e anniversaire du journal.

 

Soulignons également la nomination de Marie-Déelle Séguin-Carrier, architecte et PDG de TRAME Architecture + Paysages, à titre d’administratrice de la Corporation. Nous lui souhaitons la plus chaleureuse des bienvenues. 

 

BILAN DE L'ANNÉE 2017/2018

Cette année, ce sont pas moins de 86 bénévoles qui ont contribué à la rédaction de 306 articles couvrant l’actualité culturelle et les enjeux sociaux de notre belle région. L’Indice bohémien a été distribué à 9 000 exemplaires mensuellement dans 281 points de chute répartis un peu partout sur le territoire par 48 bénévoles dévoués. Nous les remercions de leur apport essentiel. 

 

Les 5@7 organisés dans les différentes MRC de la région ont été très appréciés des partenaires et des bénévoles, c’est donc une formule qui sera reconduite cette année. 

 

Notons également l’incontournable honneur d’avoir été nommé Média écrit communautaire de l’année à l’AMECQ, en plus de 3 autres prix sur 7 nominations. 

 

DES PARTENAIRES IMPLIQUÉS

Le bilan financier de la Corporation pour l’année 2016-2017 est positif, et grâce au soutien essentiel de nos partenaires. Notons particulièrement l’apport de : la MRC Abitibi, la MRC de La Vallée-de-l’Or, la Ville de Rouyn-NorandaChristine Moore, députée d’Abitibi-Témiscamingue ainsi que Luc Blanchette, député de Rouyn-Noranda–Témiscamingue, ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, ministre responsable de la région de l’Abitibi-Témiscamingue et ministre responsable de la région du Nord-du-Québec. En plus d’être des partenaires privilégiés depuis de nombreuses années, ils ont tous accepté de dégager des sommes supplémentaires pour assurer la pérennité du journal. 

 

L’aide financière octroyée par le gouvernement du Québec via le ministère de la Culture et des Communications dans le cadre de sa mesure de soutien aux médias écrits a également été un facteur pour l’équilibre financier du journal.

 

Le dernier, mais non le moindre, c’est avec plaisir que nous soulignons l’apport considérable du Conseil des arts et des lettres du Québec, partenaire depuis nos débuts, qui continue à nous soutenir sur le plan du fonctionnement afin que L’Indice bohémien puisse réaliser pleinement sa mission : informer les habitants de la région sur l'actualité artistique et culturelle de l'Abitibi-Témiscamingue, contribuer à la professionnalisation des artistes ainsi qu’à leur rayonnement et soutenir la promotion de l'ensemble du milieu culturel de l'Abitibi-Témiscamingue.

 

Au nom de tous les lecteurs et lectrices, nous vous disons MERCI.

 

MOT DE MARIE-FRANCE BEAUDRY, PRÉSIDENTE DU CONSEIL D’ADMINISTRATION 

C'est une neuvième année qui se termine pour L’Indice bohémien, ouvrant la porte vers un dixième anniversaire qui témoigne de la maturité et de l’émancipation prises par notre journal, votre journal. Neuf ans à diffuser gratuitement la culture en Abitibi-Témiscamingue, à contribuer au développement régional et à être un outil de réflexion sociale. Neuf ans à reconnaître le talent, l’innovation et la force de création de nombreux artistes qui font de notre région une région accueillante, stimulante et vibrante. 

 

L’Indice, c’est l’Abitibi-Témiscamingue, reconnue pour ses lacs, ses forêts ainsi que pour le cœur de ses habitants et leur volonté de naviguer, de creuser et de défricher. L’Indice, c’est une force vive qui s’ancre dans sa région, qui doit surmonter de grands défis, s’adapter à son environnement et parfois sortir de son nid afin d’assurer sa continuité, sa survie. L’Indice, c’est aussi une carte qui guide les explorateurs et aventuriers provenant de partout afin qu’ils s’imprègnent, s’enracinent et restent ici... 

 

L’Indice, c’est une centaine de bénévoles qui s’engagent pour diffuser des moments précieux de lecture. Des bénévoles qui écrivent plus de 300 articles par année et livrent, dans 286 points de distribution, 9 000 bijoux. 

 

L’Indice, c’est une équipe qui rame, parfois dans les remous, mais toujours dans le courant afin d’offrir aux artistes de l’Abitibi-Témiscamingue une tribune de présentation et d’expression de leur art afin de garder bien vivantes la culture et l’information chez nous. Grâce à la détermination de Valérie Martinez, directrice générale, et aux talents littéraires de Lise Millette et Maude Labrecque-Denis, rédactrices en chef en 2017-2018, ce sont 10 éditions qui vous ont été offertes encore cette année. Je les remercie d’avoir, par leur implication et leur dévouement, semé la fierté et récolté la beauté. 

 

L’Indice, c’est un conseil d’administration dévoué qui veille au grain, qui a dû, encore cette année, se positionner sur différents enjeux, dans un contexte médiatique en mouvance, dans un contexte difficile et ambivalent afin que persiste la diffusion de la culture dans notre région pour plusieurs années encore. Je tiens à souligner leur engagement bénévole. 

 

L’Indice, c’est un journal qui a été reconnu nationalement cette année à titre de média communautaire écrit par l’AMECQ (Association des médias écrits communautaires du Québec), une distinction équivalente à des milliers de caractères de félicitations, qui souligne la qualité de la forme et du fond et qui rehausse, par ricochet, notre fierté régionale. 

 

Par votre contribution, votre participation, vos collaborations, L’Indice, c’est vous, par vous... 

 

Print Friendly and PDF

Commentaires

Publicités

Vous vous apprêtez à être redirigé
vers la Boutique des arts CULTURAT.

Continuer Annuler