Menu

Chroniques // Poste d'écoute

Desolation

Legion of decadence

// Marc-Antoine N. La Rivière - 30 mai 2016

Numéro : Mai 2016

 

photo : Courtoisie

 

Peu de groupes ont l’audace de mélanger le rock mélodique avec le black metal. Legion of Decadence (LoD), formation d’Abitibi-Ouest, tente l’expérience en nous offrant des compositions à la fois mélodiques et brutales, se baladant entre le heavy metal et le black metal tout en passant par le hard rock. La fusion entre le chant mélodique et les cris donne une variété fort intéressante à l’exercice. Les mélodies sont très accrocheuses et bien que les arrangements restent simples, leur efficacité n’en est nullement diminuée. L’approche black metal employée rappelle les vieux groupes black scandinaves : nul doute que Legion of Decadence est un groupe du Nord.

 

Tout au long de l’album Desolation, les gars de LoD mélangent crudité et mélancolie, une recette bien connue des amateurs du genre. Pas de flaflas ici, c’est une production maison qui nous laisse entendre ce que les musiciens jouent dans la pièce. Attention aux oreilles vierges, c’est un album brut et dirigé vers les initiés du genre. Mon coup de cœur personnel va à la pièce Fairground Freak, une piste instrumentale qui révèle des influences qui évoquent In Flames. Un premier opus qui saura plaire autant aux amateurs de heavy metal old school qu’aux fans de black.\\

 

Appréciation 3/5

 

Print Friendly and PDF

Commentaires

Publicités

Vous vous apprêtez à être redirigé
vers la Boutique des arts CULTURAT.

Continuer Annuler