Menu

Chroniques // Pleins feux sur la culture en Abitibi-Témiscamingue

Pleins feux

Les arts visuels

// Madeleine Perron - 8 avril 2016

Numéro : Avril 2016

 

Vernissage-exposition à L'Écart.. lieu d'art actuel
photo : Archives CCAT

 

Dans notre région, la discipline des arts visuels est, depuis toujours, celle dans laquelle le plus grand nombre de personnes œuvrent. Nombreux sont les artistes professionnels qui ont une production diversifiée et de qualité présentée chez nous, mais aussi à l’extérieur de la région, et même du pays.

 

Entre 2007 et 2014, plusieurs évènements sont venus ponctuer les années. Entre autres, en 2007, le Centre d’exposition de Val-d’Or a organisé un colloque, La présence et la considération des arts visuels en Abitibi-Témiscamingue, réunissant une cinquantaine d’intervenants de cette discipline. En 2010, l’Écart... lieu d’art actuel est devenu le propriétaire de l’immeuble qui l’abritait, et a créé un espace où l’on retrouve des ateliers d’artistes. En 2012, l’Atelier les Mille feuilles a tenu un colloque, intitulé Art traditionnel, pratique innovante, où il était question de la place occupée par l’art imprimé dans l’art contemporain.

 

Autre évènement marquant : l’exposition initiée par l’Association des centres d’exposition de l’Abitibi-Témiscamingue en 2009 sous le commissariat de Rock Lamothe, Les cinq plaisirs capiteux. Simultanément, les œuvres de 30 artistes de la région ont été diffusées dans les cinq centres d’exposition. En 2010, ces mêmes artistes et le commissaire se sont à nouveau réunis autour de l’exposition Excès et désinvolture dans le cadre de AT@MTL, également présentée dans neuf lieux de diffusion du réseau montréalais Accès culture.

 

En arts visuels, deux évènements majeurs se tiennent toutes les deux années, soit la Biennale internationale d’art miniature de Ville-Marie et la Biennale d’art performatif. En 2016 aura lieu, respectivement, leur 13e et 8e édition.

 

Le nombre de collections d’œuvres d’art est en expansion constante sur notre territoire. En plus des 200 œuvres de la Fondation du Centre d’exposition de Rouyn-Noranda, des 46 œuvres du Fonds d’art contemporain de la Ville de Rouyn-Noranda, des 200 œuvres de la Commission des loisirs de La Sarre, l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue a acquis, en 2014, la collection de 2 500 œuvres de l’artiste et enseignante Jacqueline Plante.

 

Entre 2004 et 2013, on recense 23 projets d’intégration des arts à l’architecture réalisés en Abitibi-Témiscamingue, dont 14 (61 %) ont été confiés à des artistes de la région. Au fil du temps, soit depuis 1988, on observe une moins grande participation des artistes de la région (de 95 % à 58 %) aux projets réalisés dans le cadre de ce programme. La liste des projets réalisés entre 1973 et 2013 peut être consultée sur le site du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

 

Pour en savoir davantage sur les arts visuels, consultez le Portrait des arts et de la culture de l’Abitibi-Témiscamingue rédigé par Louise Lambert, disponible sur le site du CCAT. \\

 

 

Les arts visuels en chiffres

De 2007 à 2014, la région est passée de :

  • 90 à 153 artistes professionnels
  • 50 735 $ à 49 630 $ en bourse du CALQ pour les artistes
  • 80 665 $ à 120 000 $ en subvention du CALQ pour les organismes

  

 

Print Friendly and PDF

Commentaires

Publicités

Vous vous apprêtez à être redirigé
vers la Boutique des arts CULTURAT.

Continuer Annuler