Menu

  • ACHAT LOCAL ET MÉTIERS D'ART
  • ACHAT LOCAL ET MÉTIERS D'ART
  • À LA UNE
  • ÉDITORIAL

Articles // Agroalimentaire

GASTRONOMIE

Jeux et boissons

// Mariane Ménard - 24 sept. 2019

Numéro : Octobre 2019

 

photo : Kristel Aubé-Cloutier

 

Qu’ont en commun les jeux d’évasion, les jeux de société, les événements culturels et… la création de cocktails? La réponse se trouve à Val-d’Or, plus précisément, elle se trouve à La Cabane. C’est là que prendra forme une colocation surprenante entre l’entreprise ÉvasionAT et l’organisme Papachat et filles, organisateur d’événements culturels et instigateur de La Cabane.

 

Plusieurs connaissent ÉvasionAT pour ses jeux d’évasion mobiles. Dès le 30 octobre, l’entreprise s’installera dans les locaux de La Cabane pour y poursuivre ses activités en jeu d’évasion. Elle développe par ailleurs un nouveau concept de bar ludique spécialisé en création de cocktails (mixologie) et qui sera inauguré en 2020. Avec près de 250 jeux de société à essayer, les amateurs de culture ludique seront servis. Pendant ce temps, Papachat et filles pourra se concentrer pleinement sur son offre événementielle culturelle.

 

« La Cabane est un mélange de plein de gens et de plein de passions. En amenant le concept d’ÉvasionAT à La Cabane, on voulait joindre toutes nos passions : les jeux de société, les jeux d’évasion et la mixologie, qui est une de mes passions depuis une dizaine d’années », explique Kristel Aubé-Cloutier, copropriétaire d’ÉvasionAT et créatrice de cocktails.

 

« BOIRE MOINS, MAIS BOIRE MIEUX »

 

« On voit qu’il y a un intérêt montant envers la mixologie, un intérêt envers les produits fins. Il y a de plus en plus de gens qui veulent boire moins, mais boire mieux », explique Mme Aubé-Cloutier. Elle précise qu’à La Cabane, la création de cocktails revêtira aussi un aspect ludique, entre autres par la tenue d’ateliers où les aliments locaux et les produits du terroir seront à l’honneur. « On est conscients que ce n’est pas tous les jours qu’on vient à La Cabane pour jouer, donc on veut que les gens soient capables de reproduire les cocktails qu’ils vont déguster ici chez eux, qu’ils découvrent de nouveaux produits. On veut stimuler la curiosité autour de cet art. »

 

Pour Kristel Aubé-Cloutier, ces ateliers contribueront aussi à rendre accessible au grand public l’univers de la création de cocktails. « Il y a une base de connaissances à avoir pour savoir quels ingrédients, chimiquement parlant et [sur le plan de la texture] vont fiter ensemble. Il y a plein de saveurs qu’on ne penserait pas pouvoir mixer ensemble », explique-t-elle, précisant que la créativité et l’audace sont permises, au risque d’être insatisfait du résultat.

 

La créatrice prévoit par ailleurs orienter certains ateliers en fonction des saisons et des fêtes. « On sait qu’il y a des occasions qui se prêtent à se rassembler comme l’Halloween, Noël, et nous on veut être capables d’offrir des cocktails pour que les gens puissent épater la galerie chez eux, avec des amis », expose Mme Aubé-Cloutier.

 

Print Friendly and PDF

Commentaires

Publicités

Vous vous apprêtez à être redirigé
vers la Boutique des arts CULTURAT.

Continuer Annuler