Menu

  • ACHAT LOCAL ET MÉTIERS D'ART
  • ACHAT LOCAL ET MÉTIERS D'ART
  • À LA UNE
  • ÉDITORIAL

Articles // Agroalimentaire

Dossier métiers d'art

L’ART EN BARRE, VOLET 3 : CRÉATION GOURMANDE AVEC JÉRÉMY GAMACHE

// Julie Dallaire - 29 nov. 2018

Numéro : Décembre 2018 / Janvier 2019

 

Oeuvre chocolatée réalisée par l'artiste Jérémy Gamache dans le cadre du projet "L'Art en barre" initié par la Chocolaterie Le Gisement de Rouyn-Noranda
photo : Julie Dallaire

 

Petit matin gris, le centre-ville s’éveille de son jeudredi. Le photographe Jérémy Gamache se rend à l’établissement chocolatier Le Gisement où il a rendez-vous avec Charles Prince, le propriétaire, et Maude Lafleur, la chocolatière. Ils se connaissent depuis longtemps, et cette réunion est remplie de bonne humeur. Pour Charles Prince, c’est le troisième volet du projet L’Art en barre, une initiative de création inédite réalisée dans le cadre des festivités entourant le 10e anniversaire de la chocolaterie. Pour les artistes invités (Émilie B. Côté, Julie Mercier et Jérémy Gamache), c’est une occasion de créer en dehors des sentiers battus et d’expérimenter avec un matériel aussi délicieux que capricieux.

Toute création artistique commence par un remue-méninges (brainstorm). Les artistes qui avaient précédemment participé à l’expérience avaient commencé par des concepts bien précis basés sur des œuvres réalisées pour l’occasion. Jérémy a commencé d’une autre façon. Son premier défi était d’effectuer une transition entre ce qu’il avait en tête et la matière. Le dripping, une technique artistique qui consiste à laisser tomber la peinture sur le canevas, lui paraissait approprié pour servir son concept : créer une œuvre abstraite basée sur l’énergie et la création de symboles, formes issues d’un langage inconnu. Il voulait aussi jouer avec les proportions et les couleurs.

Suivant le concept de l’énergie, Jérémy Gamache, Charles Prince et Maude Lafleur déterminent que les saveurs de la barre seront un mélange de café et de piment.
Suivant le concept de l’énergie, Jérémy Gamache, Charles Prince et Maude Lafleur déterminent que les saveurs de la barre seront un mélange de café et de piment.


Le beurre de cacao coloré est le médium parfait pour la réalisation. Le voici avec les outils de prédilection choisis par Jérémy : pipette, pinceaux, tampons, etc.



Le début est de création laisse Jérémy pensif, car lors de la réalisation, il doit commencer par le premier plan, alors qu’en peinture, le fond est la première étape. Il doit donc visualiser les couches à l’envers et déterminer l’apparence finale dès le départ, pour ensuite appliquer le dernier plan : le chocolat. Heureusement, l’artiste ne tarde pas trop et se lance à fond.


Pour la couleur, Jérémy opte pour le beurre de cacao projeté par aérographie.


Le chocolat fond tandis que les moules sont nettoyés pour recevoir la couche de fond.


Maude montre à Jérémy comment éviter la formation de bulles dans les barres de chocolat.


Application du piment et repos des barres au réfrigérateur.


Maude et Jérémy vérifient le résultat final dans le moule tout en s’assurant que la barre est prête à être démoulée.


Le résultat est satisfaisant…


Mais l’artiste fait quelques correctifs.


L’étape de la peinture est finalisée pour solidifier le langage plastique.

 


Pour terminer le tout, l’artiste et la chocolatière déterminent l’agencement final des barres de chocolat.


L’œuvre finale sera mise aux enchères lors d’un vernissage en formule 5 à 7, le 8 décembre prochain. 

 

Print Friendly and PDF

Commentaires

Publicités

Vous vous apprêtez à être redirigé
vers la Boutique des arts CULTURAT.

Continuer Annuler