Menu

  • ACHAT LOCAL ET MÉTIERS D'ART
  • ACHAT LOCAL ET MÉTIERS D'ART
  • À LA UNE
  • ÉDITORIAL

Articles // Agroalimentaire

Dossier agroalimentaire

RITE DOMINICAL NOUVEAU GENRE DANS LA VALLÉE-DE-L’OR

// Sophie Richard-Ferderber - 28 août 2018

Numéro : Septembre 2018

 

photo : Geneviève Largrois, Marie-Claude Robert

 

Au pic de sa 12e saison, le Marché public de la Vallée-de-l’Or (MPVDO) est en pleine effervescence. Depuis son déménagement d’un stationnement municipal à un espace aménagé spécifiquement à cette fin, il bat des records d’achalandage. 

 

L’une des particularités de ce marché est sa plage horaire. Tôt le dimanche matin, une foule se masse sous son grand toit, évoquant pour plusieurs des souvenirs de parvis d’église. C’est le cas pour Martin Fournier, l’un des administrateurs du MPVDO. Mieux connu sous le nom de « Monsieur Pousse », il est parmi la quarantaine de marchands participants et parle de ce rendez-vous dominical avec passion : « On n’a plus de messe le dimanche, c’est le marché public. C’est même encore mieux, parce qu’au lieu d’écouter quelqu’un en avant, on jase ensemble. Ici, c’est à peu près la seule place sur la planète où personne ne chiale. Tout le monde est de bonne humeur! »

 

Le Marché public a comme mission de promouvoir les produits agroalimentaires et artisanaux de la région. Pour les producteurs et transformateurs d’ici, il est une vitrine et une occasion de contact direct avec le consommateur. Si la messe religieuse ne parvient plus à réunir les gens comme autrefois, le marché a ainsi le mérite de les rassembler autour d’un point commun à tous les humains : le plaisir de manger. 

 

Depuis qu’il s’est doté d’une structure permanente, le Marché public explore le riche potentiel de ce prétexte et propose diverses activités complémentaires. Des ateliers sur le jardinage ou la création de cocktails ont animé les lieux en semaine. Des partenariats avec le Centre d’exposition de Val-d’Or et certains festivals ont permis de présenter des performances d’artistes locaux en plein cœur du marché, ainsi que des spectacles gratuits de danse, de conte ou de cirque. 

 

Renaud Martel, président du MPVDO, explique que la mission du marché est aussi de dynamiser l’espace : « Notre clientèle est intéressée et curieuse à tous les égards. Nous essayons donc d’ouvrir nos portes à différentes initiatives, d’intégrer des partenaires, pour une offre diversifiée. »

 

Print Friendly and PDF

Commentaires

Publicités

Vous vous apprêtez à être redirigé
vers la Boutique des arts CULTURAT.

Continuer Annuler