Menu

  • ACHAT LOCAL ET MÉTIERS D'ART
  • ACHAT LOCAL ET MÉTIERS D'ART
  • À LA UNE
  • ÉDITORIAL

Articles // Littérature et conte

La lecture, un bonheur contagieux!

Lectures à partager et bibliothèques de rue

// Ariane Ouellet - 1 mai 2015

Numéro : Mai 2015

 

photo : Courtoisie

 

Bien sûr, mettre le nez dans un livre tout neuf est un plaisir dont certains lecteurs raffolent. Cependant, la vie d’un livre peut se prolonger à l’infini, chaque fois qu’un lecteur curieux pose les yeux sur ses pages. Afin de faire durer le plaisir et de rendre la lecture accessible au plus grand nombre de gens possible, plusieurs initiatives de lectures à partager ont vu le jour en Abitibi-Témiscamingue dans les dernières années. À l’aube de la saison estivale, voici quelques idées pour trouver un livre ou donner au suivant les lectures qui vont ont passionné!

 

MRC d’Abitibi

 

Deux boîtes de livres devraient être encore disponibles cet été à Amos grâce à la collaboration de Denise Vallée du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue, d’un comité issu du Salon du livre de l’Abitibi-Témiscamingue et du collectif les Fées en feu. Une boîte se trouve près du centre commercial et l’autre, près de l’ancienne Caisse Desjardins du côté ouest du pont.

Il semble que le mouvement les Eau-Dacieux de Saint-Mathieu-d’Harricana ait aussi rejoint le mouvement Libérez les livres! On peut trouver un point de chute au Mirad’Art, situé au 203-A, chemin Lanoix, à St-Mathieu-d’Harricana.

 

La Sarre

 

Le Centre de formation générale Le Retour invite la population au lancement d’un Croque-livres qui aura lieu le 14 mai à 13 h 30 au Carrefour La Sarre. La boîte à livres sera installée à l’intérieur du centre commercial. On y trouvera des livres pour les enfants de 0 à 5 ans.

 

Chaque mois d’octobre, afin de souligner la Semaine des bibliothèques publiques, le service culturel de la Ville de La Sarre invite les lecteurs à participer à l’activité  Passe-livres,  qui consiste à laisser volontairement dans les lieux publics des livres que vous souhaitez faire découvrir à des inconnus.

 

Rouyn-Noranda

 

Toujours dans la foulée du mouvement Libérez les livres!, une boîte de partage est installée au Bistro de l’UQAT au campus de Rouyn-Noranda, situé au 445, boul. de l’Université.

 

Témiscamingue

 

Il y a également deux boîtes à livres à Laverlochère, une au Parc de la marmaille derrière l’église et l’autre au 5, rue St-Isidore Est, sur la route 382 menant vers Fugèreville.

 

Vallée de l’or

 

À l’été 2014, Geneviève Gauthier, une citoyenne de Val-d’Or, a pris l’initiative avec son conjoint de fabriquer une bibliothèque de rue et de l’installer sur son terrain. L’expérience fut un succès, si bien que la municipalité leur a accordé une aide financière pour la saison estivale 2015 afin qu’une dizaine de boîtes supplémentaires soient installées aux quatre coins de la ville. Pour ajouter à la magie du partage, Mme Gauthier raconte : « Je suis très heureuse et même emballée de vous annoncer que les bibliothèques de rue s'associeront aux auteurs régionaux afin de vous permettre de découvrir les talents d'ici! En effet, plusieurs auteurs ont accepté de me remettre un ou plusieurs de leurs livres dédicacés pour les utilisateurs des bibliothèques de rue. »

 

La bibliothèque municipale de Val-d’Or participe aussi à la vague en mettant à la disposition du public les livres élagués de la bibliothèque, présentés dans une boîte à l’entrée du Centre culturel.

 

Ce genre d’initiative de partage de livres semble être une tendance à la hausse, surtout dans la mouvance de CULTURAT, qui valorise l’occupation du territoire par la culture. Il s’agit d’une idée toute simple mais riche de sens pour les amoureux de la lecture.

 

Print Friendly and PDF

Commentaires

Publicités

Vous vous apprêtez à être redirigé
vers la Boutique des arts CULTURAT.

Continuer Annuler