Menu

Articles // Coopération

Cahier spécial coopération

William Cheezo, Développer le milieu de vie par l’entraide et la solidarité

// Mario Tardif - 8 oct. 2014

Numéro : Octobre 2014

 

William Cheezo
photo : Mario Tardif

 

La communauté de Lac-Simon peut compter sur un homme discret, qui ne prend pas beaucoup de place, mais qui agit pour le mieux-être de sa communauté. William Cheezo occupe le poste de directeur général de la Corporation de développement Wabak depuis 2000 et travaille quotidiennement au développement de son milieu.

 

Les valeurs de partage, d’entraide et de solidarité habitent M. Cheezo. Comme il le mentionne, « lorsque nous vivions dans la forêt, notre survie dépendait de ces valeurs ! » C’est pourquoi il s’investit dans sa communauté et tente d’être bien plus qu’un facilitateur de projet, il souhaite prêcher par l’exemple. Aux prises avec des problèmes personnels, il a su se relever. Il dit maintenant voir plus clairement les enjeux de Lac-Simon et s’inquiète de l’individualisme qui gagne sa communauté. Cet individualisme change totalement l’approche à utiliser pour permettre le développement de projets. En effet, même si ceux-ci répondent à des besoins partagés de tous, la mobilisation n’est pas toujours simple.

 

Fort de cette expérience, il a tenté de mettre sur pied une coopérative touristique ayant comme objectifs de former de futurs employés, de leur permettre de faire des recherches auprès des aînés ainsi que de mettre en place un trajet et l’équipement nécessaire pour offrir aux touristes un forfait canot-camping de cinq jours. Ce projet a mobilisé M. Cheezo quelques années avant d’être mis de côté. La coopérative n’a jamais atteint son stade d’opération, mais a tout de même permis à quelques individus de se mettre en action, de comprendre et d’agir dans leur milieu.

 

Aujourd’hui, toute cette expérience coopérative est mise à profit dans un projet moins innovateur, mais très près des besoins de la communauté : celui de l’épicerie Bonichoix, ouverte depuis juin 2014. Un tel projet a nécessité bien du temps pour arriver à son ouverture officielle. Un peu plus de deux ans auront été nécessaires à William Cheezo et à l’équipe de la Corporation de développement Wabak pour fêter son ouverture. Mais ce n’est pas tout! D’autres projets sont en préparation pour permettre à cette communauté et à ses habitants de créer de la richesse et d’améliorer leurs conditions de vie.

 

Print Friendly and PDF

Commentaires

Publicités

Vous vous apprêtez à être redirigé
vers la Boutique des arts CULTURAT.

Continuer Annuler