Menu

  • ACHAT LOCAL ET MÉTIERS D'ART
  • ACHAT LOCAL ET MÉTIERS D'ART
  • À LA UNE
  • ÉDITORIAL

Articles // Arts visuels

Exposition Féminitude au Palais des arts

Au coeur de la femme

// Winä Jacob - 30 juin 2011

Numéro : Juillet / Août 2011

 

Les oeuvres de Sophie Royer, Johanne Perreault et Chantal Godbout seront exposées tout l'été au Palais des arts à Amos
photo : Courtoisie de Sophie Royer

 

La femme sous toutes ses formes, sous toutes ses couleurs, c’est ce que propose le Palais des arts Harricana cet été dans le cadre d’un toute nouvelle exposition. Féminitude, c’est le travail, la vision féminine de trois artistes lareinoises d’origines.

 

Sophie Royer, Chantal Godbout et Johanne Perreault se connaissent depuis de nombreuses années puisqu’elles viennent toutes du même village, La Reine, en Abitibi-Ouest. Mais elles ne sont pas pour autant des amies d’enfance, puisque de nombreuses années séparent l’aînée de la cadette du groupe. Malgré tout,  c’est l’inscription au certificat en arts visuels qui les réunira, et la thématique de la femme qui les unifiera. L’idée de monter un projet commun vient de Sophie Royer, et rapidement la féminité s’est imposés comme plan de travail aux trois artistes, qui se sont inspirées d’elles-mêmes et des multiples facettes de la femme. 

 

La féminitude, c’est tout ce qui différencie la femme de l’homme, explique candidement Sophie Royer, avant d’ajouter que pour elle, cette différence se trouve principalement dans l’expression des sentiments. « La femme, c’est plein de chose pour moi: c’est tout le monde, c’est les émotions à fleur de peau, la sensibilité, la sensualité et la séduction. » Cette sensualité, du coup, se reflète dans les oeuvres de Mme Royer, par le biais des courbes et des couleurs qu’elle y applique et des rondeurs qu’elle illustre. « Contrairement aux stéréotypes qu’on nous dicte, je veux montrer des femmes rondes heureuses et séduisantes. » Et la séduction, pour cette artiste, passe souvent par une robe rouge. «La femme qui porte une robe rouge n’a pas peur d’être vue, elle s’expose dans toute sa splendeur. Elle est consciente d’attirer les regards et veut séduire. Elle est assez bien dans son corps pour se montrer. »

 

De leur côté Chantal Godbout et Johanne Perreault présentent la femme dans son intériorité et sa sensualité. Mme Perreault explique sa démarche en ces mots: « Mes préoccupations sur l’individualité m’amènent à une réflexion sur la perception de la sensualité féminine. Chaque individu est différent de par la nature de son corps ou de son esprit. » Tandis que Mme Godbout, grâce aux couleurs qu’elle emploie, tente de percer le monde intérieur de la femme en voyageant dans la profondeur des émotions qui lui sont propres.

 

Les trois acolytes présentent Féminitude jusqu’au 18 septembre au Palais des arts et rêvent maintenant de faire voyager leur projet dans d’autres centres d’art... D’ici là, elles poursuivent, conjointement, leur formation en participant au certificat en peinture à l’UQAT.

 

 

 

Print Friendly and PDF

Commentaires

Publicités

Vous vous apprêtez à être redirigé
vers la Boutique des arts CULTURAT.

Continuer Annuler